Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

15-22 novembre 2003

Turquie. Attentats islamistes à Istanbul

Le 15, à Istanbul, deux attentats-suicides à la voiture piégée, revendiqués le lendemain par le réseau Al-Qaida, visent les synagogues de Neve Shalom et de Beth Israel, faisant vingt-trois morts dont six juifs. Le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, dénonce des actions dirigées « contre la stabilité et la paix dans la république de Turquie » qui entretient de bonnes relations avec les États-Unis et Israël.

Le 20, deux nouveaux attentats-suicides à la voiture piégée visent le siège de la banque britannique H.S.B.C. et les locaux du consulat du Royaume-Uni à Istanbul, causant la mort de vingt-sept personnes dont quatorze Britanniques. Revendiqués par Al-Qaida et le Front islamique des combattants du Grand Orient, groupe extrémiste turc, ils sont perpétrés le jour de la visite à Londres du président américain George W. Bush.

Le 22, des milliers de personnes participent, dans plusieurs villes du pays, à des marches silencieuses contre le terrorisme.

— Universalis

Événements précédents