14 février 2021Kosovo. Élections législatives.

 

Des élections législatives anticipées sont convoquées à la suite de l’invalidation par la Cour constitutionnelle, en décembre 2020, de l’investiture, en juin de la même année, du Premier ministre Avdullah Hoti (Ligue démocratique du Kosovo, LDK, centre droit), à la demande de son prédécesseur Albin Kurti (Vetëvendosje, « Autodétermination », VV, gauche nationaliste). En fort progrès, la liste conduite par Vetëvendosje l’emporte largement, avec 50 % des suffrages et 58 sièges sur 120. Albin Kurti s’est à cette occasion allié avec la présidente par intérim Vjosa Osmani (Guxo!, « Oser ! », centre gauche). Le Parti démocratique du Kosovo (PDK, centre droit), formation de l’ancien président Hashim Thaçi qui a démissionné en novembre 2020 à la suite de son inculpation devant la Cour pénale internationale (CPI), enregistre un revers avec 16,9 % des voix et 19 élus. La liste menée par la LDK perd la moitié de ses représentants, avec 12,7 % des suffrages et 15 députés. L’Alliance pour l’avenir du Kosovo (droite), en recul, obtient 7,1 % des voix et 8 sièges. La liste serbe pour le Kosovo remporte les 10 sièges réservés à la minorité serbe, avec 5,1 % des suffrages. Le taux de participation est de 48,8 %.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  14 février 2021 - Kosovo. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-fevrier-2021-elections-legislatives/