14-29 octobre 1994France. Démission de Gérard Longuet et ouverture d'informations judiciaires concernant son patrimoine

 

Le 14, Gérard Longuet démissionne de ses fonctions de ministre de l'Industrie, des Postes et Télécommunications et du Commerce extérieur qu'il exerçait depuis mars 1993. La construction de sa villa tropézienne faisait l'objet, depuis septembre, d'un complément d'enquête du parquet à la demande de la chancellerie, sur la base du rapport transmis par le conseiller rennais Renaud Van Ruymbeke. Le 4, une information judiciaire contre X relative au financement du Parti républicain (P.R.), dont Gérard Longuet est l'ancien trésorier et l'actuel président, avait également été ouverte. Gérard Longuet respecte ainsi la règle édictée par le Premier ministre Édouard Balladur, qui veut qu'un ministre impliqué dans une instruction judiciaire quitte le gouvernement. Il est remplacé dans l'ensemble de ses attributions gouvernementales par José Rossi, secrétaire général du P.R., député et président du conseil général de Corse du Sud.

Le 29, le ministre de la Justice Pierre Méhaignerie approuve les recommandations du parquet relatives à l'ouverture de deux informations judiciaires : l'une contre Gérard Longuet, au sujet du paiement de sa villa ; l'autre contre X, au sujet de trois sociétés, Avenir 55, Investel et La Financière de l'Arcade, que Gérard Longuet dirigeait au moment des faits reprochés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-29 octobre 1994 - France. Démission de Gérard Longuet et ouverture d'informations judiciaires concernant son patrimoine », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-29-octobre-1994-demission-de-gerard-longuet-et-ouverture-d-informations-judiciaires-concernant-son-patrimoine/