14-27 avril 2004Afrique du Sud. Victoire de l'A.N.C. aux élections générales

 

Le 14, le Congrès national africain (A.N.C.) au pouvoir remporte une large victoire aux élections législatives, avec 69,7 p. 100 des suffrages et 279 sièges sur 400 au Parlement. L'opposition libérale de l'Alliance démocratique est également en progression, avec 12,4 p. 100 des voix et 50 sièges. Le parti de la Liberté Inkhata, à majorité zouloue, obtient 7 p. 100 des suffrages et 28 élus, le Mouvement démocratique uni, scission de l'A.N.C., 2,3 p. 100 des voix et 9 députés, et le Nouveau Parti national, issu de la formation au pouvoir sous le régime d'apartheid, 1,6 p. 100 des suffrages et 7 sièges. Le taux de participation atteint 76,7 p. 100.

Le 23, le Parlement réélit Thabo Mbeki, seul candidat, à la présidence de la République.

Le 27, Thabo Mbeki prête serment pour un second mandat de cinq ans alors que débutent les cérémonies du dixième anniversaire des premières élections libres dans le pays, qui ont scellé la fin du régime d'apartheid.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-27 avril 2004 - Afrique du Sud. Victoire de l'A.N.C. aux élections générales », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-27-avril-2004-victoire-de-l-a-n-c-aux-elections-generales/