Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

13 février 2019

France. Privation de rémunérations différées et d’indemnités pour Carlos Ghosn

Le conseil d’administration de Renault décide à l’unanimité de « renoncer au bénéfice de l’engagement de non-concurrence souscrit par [l’ancien PDG] Carlos Ghosn et, en conséquence, de ne pas lui verser l’indemnité correspondante ». Il décide également de ne pas lui verser la rémunération en actions – part différée de la rémunération variable et plans d’attribution d’actions de performance – qui est « soumise à une condition de présence au sein de Renault » non respectée. Carlos Ghosn est inculpé au Japon pour des malversations financières. Le montant qui lui échappe ainsi est estimé à quelque 30 millions d’euros.

— Universalis

Événements précédents