BIÉLORUSSIE, chronologie contemporaine

 

2019

17 novembre 2019
Biélorussie. Élections législatives.

Les candidats indépendants, partisans du président Alexandre Loukachenko, remportent 89 sièges sur 110 lors des élections législatives initialement prévues en 2020. Les vingt et un autres élus sont membres de partis politiques progouvernementaux, comme le Parti communiste – 11 élus. Le taux de participation est de 77,3 p. 100. Les principaux candidats des partis d’opposition et les deux opposants  […] Lire la suite

2017

9 mars 2017
Biélorussie. Mouvement de contestation sociale.

Confronté depuis février à un mouvement de contestation sociale sans précédent, le président Alexandre Loukachenko suspend le « décret numéro trois » adopté en avril 2015, qui impose une taxe aux personnes travaillant moins de six mois dans l’année. Celle-ci est assimilée par ses détracteurs aux mesures contre le « parasitisme social » autrefois édictées en Union soviétique. […] Lire la suite

2016

11 septembre 2016
Biélorussie. Renouvellement du Parlement.

Deux opposants, sur cent dix élus, entrent au Parlement à l’occasion des élections législatives. Il s’agit de Hanna Kanapatskaya, élue du Parti civil uni, et d’Alena Anisim, candidate indépendante. Les quatre-vingt-treize autres élus indépendants et les élus des autres partis soutiennent le régime. Le taux de participation est de 74,7 p. 100. […] Lire la suite

2015

11-29 octobre 2015
Biélorussie. Réélection du président Alexandre Loukachenko.

Le 11, le président Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994, est réélu avec 83,5 p. 100 des suffrages. L’opposition appelait au boycottage du scrutin. Le taux de participation est de 87,2 p. 100. Le 29, l’Union européenne annonce la suspension pour quatre mois des sanctions adoptées en janvier 2011 à l’encontre d’entités et de personnalités biélorusses. Bruxelles relève une relative améliora […] Lire la suite

22 août 2015
Biélorussie. Libération des prisonniers politiques.

Le président Alexandre Loukachenko accorde sa grâce, « pour raisons humanitaires », aux six derniers prisonniers politiques détenus dans le pays, parmi lesquels figure l’ancien président du Parti social-démocrate Mikola Statkevitch, arrêté au soir de l’élection présidentielle controversée de décembre 2010. L’Union européenne et les États-Unis avaient adopté au début de 2011 des sanctions à l’encon […] Lire la suite

2014

29 mai 2014
Russie – Biélorussie – Kazakhstan. Création de l'Union économique eurasiatique.

Les présidents russe Vladimir Poutine, biélorusse Alexandre Loukachenko et kazakh Noursoultan Nazarbaïev signent à Astana (Kazakhstan) le traité créant l'Union économique eurasiatique, qui se veut le pendant oriental de l'Union européenne. Les réserves des dirigeants biélorusse et kazakh, qui craignent pour la souveraineté de leur pays, vident ce traité d'une partie de son contenu. L'Ukraine devai […] Lire la suite

2012

23 septembre 2012
Biélorussie. Élections législatives sans opposition.

Les partisans du président Alexandre Loukachenko remportent la totalité des sièges attribués lors des élections législatives. Les partis d'opposition boycottaient le scrutin. Le taux de participation annoncé est de 74,3 p. 100. La mission d'observation de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe dénonce le manque de concurrence du scrutin et le fonctionnement arbitraire de la co […] Lire la suite

14-15 avril 2012
Biélorussie. Libération d'opposants.

Le 14, le président Alexandre Loukachenko accorde sa grâce à l'opposant Andreï Sannikov. Candidat à l'élection présidentielle de décembre 2010, celui-ci avait été condamné à cinq ans de prison pour « troubles massifs à l'ordre public » après avoir pris part aux manifestations consécutives à la réélection controversée d'Alexandre Loukachenko. À la suite de l'arrestation de centaines d'opposants, l' […] Lire la suite

2011

11 avril 2011
Biélorussie. Attentat meurtrier à Minsk.

Un attentat à la bombe dans le métro de Minsk, non loin du palais présidentiel et du siège des services de sécurité, cause la mort de quatorze personnes. Le président Loukachenko évoque la possibilité qu'il ait été commandité de l'étranger. Le pays ne connaît ni mouvement séparatiste, ni groupe extrémiste susceptible d'employer de telles méthodes. […] Lire la suite

2010

19-23 décembre 2010
Biélorussie. Réélection du président Alexandre Loukachenko et accroissement de la répression.

Le 19, le président Alexandre Loukachenko est réélu dès le premier tour de scrutin à la tête de l'État pour un quatrième mandat, avec 79,7 p. 100 des suffrages. Le taux officiel de participation est de 90,7 p. 100. La manifestation de milliers d'opposants organisée à Minsk à l'issue du scrutin est réprimée par les forces de l'ordre. Sept des neuf candidats opposés à Alexandre Loukachenko lors du s […] Lire la suite

9 décembre 2010
Russie – Biélorussie – Kazakhstan. Mise en place d'un espace économique commun.

Les présidents russe Dmitri Medvedev, biélorusse Alexandre Loukachenko et kazakh Noursoultan Nazarbaïev signent à Moscou une déclaration relative à la création d'un espace économique commun devant entrer en vigueur le 1er janvier 2012. En décembre 2009, les trois pays avaient mis en place une union douanière au sein de la Communauté économique eurasiatique à laquelle ils app […] Lire la suite

2008

28-29 septembre 2008
Biélorussie. Élections législatives.

Le 28, l'opposition, qui n'est pas représentée au Parlement, ne remporte aucun des 110 sièges à pourvoir lors d'élections législatives annoncées comme «des élections démocratiques sans précédent» par le président Alexandre Loukachenko, qui manifestait ainsi sa volonté d'ouverture vers l'Occident. L'opposition présentait 70 candidats, mais ne participait pas au processus de décompte des voix. Le pa […] Lire la suite

2007

8-18 janvier 2007
Russie – Biélorussie. Crise pétrolière et inquiétudes européennes.

Le 8, Moscou interrompt le flux de l'oléoduc Droujba (« Amitié ») qui achemine à travers la Biélorussie le tiers des exportations de brut russe vers l'Europe. La Hongrie et la Slovaquie, qui dépendent de ces installations pour la quasi-totalité de leur approvisionnement pétrolier, la République tchèque (pour les deux tiers), l'Allemagne (pour un cinquième) et la Pologne, mais aussi la Lituanie, où […] Lire la suite

2006

13-31 décembre 2006
Russie – Biélorussie – Ukraine. Le gaz au centre des négociations de la Russie avec la Biélorussie et l'Ukraine.

Le 13, le président de Gazprom, Dmitri Medvedev, déclare qu'« avant la fin de l'année Gazprom travaillera avec ses partenaires sur la base du marché », ajoutant que ses relations avec la Biélorussie et la Géorgie sont « suspendues à cette éventualité ». Le 1er janvier, le groupe gazier avait déjà interrompu ses livraisons à l'Ukraine afin de la forcer à accepter sa hausse de […] Lire la suite

2-25 mars 2006
Biélorussie. Réélection contestée du président Alexandre Loukachenko.

Le 2, à l'approche du scrutin présidentiel, quelques milliers de manifestants défilent dans les rues de Minsk en faveur de la démocratie. Le 2 également, lors d'une réunion électorale, le président Alexandre Loukachenko, candidat à un troisième mandat, annonce la dissolution de soixante-douze associations accusées d'être financées par les pays étrangers. « La direction russe ne permettra pas que l […] Lire la suite

2005

7-11 août 2005
Pologne – Russie – Biélorussie. Dégradation des relations entre Varsovie et ses voisins.

Le 7, un employé de l'ambassade de Pologne à Moscou est agressé par des inconnus dans la capitale russe. Une semaine plus tôt, à Varsovie, trois enfants de diplomates russes ainsi qu'un jeune Kazakh avaient été tabassés par des voyous.Le 10, le numéro deux des services économiques de l'ambassade polonaise à Moscou est victime de la même mésaventure.Le 11, le correspondant à Moscou d'un quotidien p […] Lire la suite

2004

17 octobre 2004
Biélorussie. Référendum constitutionnel.

Le référendum visant à supprimer la disposition constitutionnelle qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels successifs recueille 77,3 p. 100 de oui. Le taux de participation annoncé est d'environ 90 p. 100. Le président Alexandre Loukachenko, à l'origine de la consultation, pourra ainsi briguer un troisième mandat en 2006. L'opposition et les observateurs de l'O.S.C.E. dénoncent des fra […] Lire la suite

2001

9 septembre 2001
Biélorussie. Réélection du président Alexandre Loukachenko.

Le président sortant Alexandre Loukachenko est réélu pour un deuxième mandat à la tête de l'État, dès le premier tour, avec 78 p. 100 des suffrages. Son principal rival, Vladimir Gontcharik, candidat unique de l'opposition, obtient 12 p. 100 des voix. Le taux de participation s'élève à 82 p. 100. Les observateurs internationaux indiquent que le déroulement du scrutin ne correspond pas aux « standa […] Lire la suite

1999

20-21 juillet 1999
Biélorussie. Manifestations contre le maintien au pouvoir du président Alexandre Loukachenko.

Le 20, date de l'expiration du mandat du président Alexandre Loukachenko, des centaines de personnes manifestent à Minsk contre le maintien au pouvoir de celui-ci. En novembre 1996, le chef de l'État avait fait prolonger son mandat jusqu'en 2001 par le biais d'un référendum controversé et non reconnu par la communauté occidentale.Le 21, alors qu'une nouvelle manifestation de plus de 2 000 personne […] Lire la suite

16 mai 1999
Biélorussie. Élection présidentielle clandestine.

Le processus électoral clandestin, organisé par l'opposition en vue d'élire le président de la République, prend fin. En novembre 1996, le président Alexandre Loukachenko avait organisé un référendum, non reconnu par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, qui prévoyait notamment la prolongation de deux ans de son mandat. Celui-ci aurait normalement dû expirer en juillet 1999. […] Lire la suite

1998

10-14 juillet 1998
Biélorussie. Crise diplomatique avec l'Union européenne et les États-Unis.

Le 10, l'Union européenne interdit au président Alexandre Loukachenko et aux hauts responsables biélorusses de se rendre dans les pays de l'Union. En juin, de nombreux ambassadeurs étrangers en poste à Minsk avaient été rappelés dans leur pays après avoir été empêchés de regagner leur résidence, située dans un même parc proche de la capitale biélorusse, en raison de la décision du président Loukac […] Lire la suite

1997

2 avril 1997
Russie – Biélorussie. Signature d'un accord d'union.

Le président russe Boris Eltsine et son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko signent, au Kremlin, un accord qui crée une « union » entre leurs deux républiques. Les deux États conservent toutefois leur souveraineté. Un accord similaire, et tout aussi dénué de contenu, avait été signé par les deux pays en avril 1996. Les libéraux russes, parmi lesquels les deux vice-Premiers ministres, Anatol […] Lire la suite

1996

18-27 novembre 1996
Biélorussie. Conflit entre le président Alexandre Loukachenko et le Parlement.

Le 18, le président Loukachenko limoge le Premier ministre Mikhaïl Tchiguir, en poste depuis juillet 1994, qui menaçait de démissionner si le chef de l'État maintenait son projet de référendum constitutionnel destiné à accentuer le caractère présidentiel du régime, en supprimant notamment le Soviet suprême, et à prolonger le mandat présidentiel jusqu'en 2001, soit deux années de plus que prévu. Al […] Lire la suite

31 juillet 1996
Biélorussie. Demande d'asile politique aux États-Unis d'un dirigeant de l'opposition.

Le président du Front populaire biélorusse, principale formation de l'opposition, l'ex-dissident Zenon Pozniak, annonce depuis Washington qu'il a demandé l'asile politique aux États-Unis. Le régime du président Loukachenko, dont l'autoritarisme s'accroît, poursuit les dirigeants de l'opposition depuis l'organisation, en avril, d'une manifestation hostile au traité d'union avec la Russie. Malgré le […] Lire la suite

2 avril 1996
Russie – Biélorussie. Traité d'« union ».

Les présidents de la Russie et de la Biélorussie, Boris Eltsine et Alexandre Loukachenko, signent, à Moscou, un traité d'« union » qui accroît l'intégration économique et politique entre leurs deux pays, jetant ainsi les bases d'une Confédération des Républiques souveraines au sein de la Communauté des États indépendants.Le 2 également, des dizaines de milliers de personnes manifestent dans les ru […] Lire la suite

1994

10 juillet-3 août 1994
Biélorussie. Élection d'Alexandre Loukachenko à la présidence.

Le 10, le candidat populiste Alexandre Loukachenko, qui avait obtenu 44,8 p. 100 des suffrages au premier tour, en juin, est élu président de la République avec 80,1 p. 100 des voix. Candidat favori de Moscou, le Premier ministre conservateur sortant Viatcheslav Kebitch ne recueille que 14,1 p. 100 des suffrages. Le taux de participation est d'environ 70 p. 100. Le succès d'Alexandre Loukachenko s […] Lire la suite

26-28 janvier 1994
Biélorussie. Destitution du président Stanislav Chouchkevitch par le Parlement.

Le 26, le Parlement conservateur de Minsk destitue son président réformateur Stanislav Chouchkevitch, en poste depuis août 1991, qui occupait les fonctions de chef de l'État. Partisan d'une étroite coopération avec Moscou, ce dernier toutefois n'était pas favorable à l'union monétaire avec la Russie ni au pacte de sécurité collective imposé par Moscou à ses partenaires.Le 28, le Parlement élit le  […] Lire la suite

1991

3-30 décembre 1991
U.R.S.S. Disparition de l'U.R.S.S. et démission de Mikhaïl Gorbatchev après la création de la C.E.I.

Le 3, Mikhaïl Gorbatchev met en garde contre la « désintégration » qui menace le pays, insistant sur l'urgence de la signature du traité de l'Union.Le 8, Boris Eltsine, Stanislas Chouchkevitch et Leonid Kravtchouk, présidents des républiques de Russie, de Biélorussie et d'Ukraine, se réunissent près de Minsk (Biélorussie) et « constatent » que l'Union soviétique « n'existe plus ». Ils signent un a […] Lire la suite

25 août 1991
Biélorussie. Proclamation d’indépendance de la Biélorussie.

Le Parlement de Biélorussie proclame l'indépendance de la République, profitant de l'affaiblissement du pouvoir central soviétique, à la suite du coup d'État conservateur du 19 août. […] Lire la suite

1990

16-27 juillet 1990
U.R.S.S. Mikhaïl Gorbatchev confronté aux nationalismes ukrainien, arménien et biélorusse.

Le 16, le Parlement d'Ukraine, la plus peuplée des républiques fédératives et l'une des plus riches en ressources agricoles et minières, proclame la souveraineté et la primauté des lois de la république, par trois cent cinquante-cinq voix contre quatre et une abstention. Neuvième république à agir de la sorte, l'Ukraine est celle qui formule ses revendications avec le plus de netteté, se fondant s […] Lire la suite

— Universalis