13-29 octobre 2018Amérique. Marche de migrants centraméricains vers les États-Unis.

 

Le 13, à la suite d’un appel lancé sur les réseaux sociaux, des milliers de Honduriens fuyant la misère et les violences quittent San Pedro Sula et franchissent la frontière avec le Guatemala, dans la perspective de gagner les États-Unis.

Migrants centraméricains, 2018

photographie : Migrants centraméricains, 2018

photographie

Fuyant un pays en proie à la misère et à la violence, ces migrants honduriens formant une longue caravane tentent de gagner les États-Unis, en traversant le Guatemala (ici à Chiquimula, le 17 octobre 2018) puis le Mexique. 

Crédits : Orlando Estrada/ AFP

Afficher

Le 18, le président américain Donald Trump menace de faire appel à l’armée et de fermer sa frontière avec le Mexique si ce pays ne bloque pas la caravane de migrants.

Le 19, les marcheurs, au nombre d’environ sept mille, franchissent la frontière entre le Guatemala et le Mexique à Tecún Umán. Plus de mille sept cents d’entre eux déposeront une demande d’asile au Mexique.

Le 22, Donald Trump, qui dénonce « un assaut » contre les États-Unis, annonce dans un tweet la réduction de l’aide accordée par Washington au Honduras, au Salvador et au Guatemala qui « n’ont pas été capables […] d’empêcher les gens de quitter leur pays pour venir illégalement aux États-Unis ».

Le 29, le Pentagone annonce le déploiement de cinq mille deux cents soldats à la frontière mexicaine, qui s’ajouteront aux deux mille membres de la Garde nationale qui s’y trouvent déjà. Deux autres « caravanes » de migrants de moindre importance, parties d’Amérique centrale, font route vers les États-Unis.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  13-29 octobre 2018 - Amérique. Marche de migrants centraméricains vers les États-Unis. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-29-octobre-2018-marche-de-migrants-centramericains-vers-les-etats-unis/