12 décembre 1989Royaume-Uni – Vietnam. Rapatriement forcé de Vietnamiens réfugiés à Hong Kong

 

Le 12, alors que quarante-quatre mille Vietnamiens sont installés dans des conditions précaires dans des camps à Hong Kong, les autorités britanniques décident le rapatriement de cinquante et un boat people, en majorité des femmes et des enfants. Ces retours forcés au Vietnam suscitent de vives protestations en Grande-Bretagne. Sir Geoffrey Howe, secrétaire au Foreign Office, justifie l'expulsion en qualifiant ces réfugiés « d'immigrés économiques », qui sont par définition illégaux. Les jours suivants, Washington juge inacceptables ces rapatriements et demande à Londres de mettre fin à l'opération ; le pape Jean-Paul II lance un appel en faveur des réfugiés, tandis qu'Hanoi fait savoir que les rapatriés n'ont pas subi de représailles et ont rejoint leurs familles. Mais Londres confirme, le 19, son intention de reprendre, en nombre important, les rapatriements forcés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 décembre 1989 - Royaume-Uni – Vietnam. Rapatriement forcé de Vietnamiens réfugiés à Hong Kong », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-decembre-1989-rapatriement-force-de-vietnamiens-refugies-a-hong-kong/