12-29 mai 2013Bulgarie. Élections législatives sans majorité

 

Le 12 se déroulent les élections législatives anticipées organisées à la suite de la démission du gouvernement en février. Aucune majorité ne se dégage du scrutin. Le Parti Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (G.E.R.B., centre droit) du Premier ministre démissionnaire Boïko Borissov arrive en tête, avec 30,5 p. 100 des suffrages et 97 sièges sur 240. Le Parti socialiste bulgare de Sergueï Stanichev progresse fortement, avec 26,6 p. 100 des voix et 84 élus. Le Mouvement pour les droits et les libertés de Lutvi Mestan, qui représente la minorité turque, obtient 11,3 p. 100 des suffrages et 36 sièges, et le parti ultranationaliste et xénophobe Ataka de Volen Siderov 7,3 p. 100 des suffrages et 23 élus. Le taux de participation, 51,3 p. 100, est le plus bas depuis la fin de l'ère communiste.

Le 29, après avoir été désigné par le président Rossen Plevneliev, l'économiste sans étiquette Plamen Orecharski est investi par le Parlement au poste de Premier ministre, à la tête d'un gouvernement de technocrates. Celui-ci bénéficie, lors de son élection, des voix du Parti socialiste et de son allié le Mouvement pour les droits et les libertés, ainsi que de l'abstention des élus d'Ataka.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-29 mai 2013 - Bulgarie. Élections législatives sans majorité », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-29-mai-2013-elections-legislatives-sans-majorite/