8-19 janvier 2010Venezuela. Dévaluation du bolivar

 

Le 8, le président Hugo Chávez annonce une dévaluation du bolivar afin de « renforcer l'économie, freiner les importations qui ne sont pas strictement nécessaires et stimuler les exportations ». Un double taux de change est instauré: la dévaluation par rapport au dollar est de 21 p. 100 pour les importations de biens de première nécessité, de 100 p. 100 pour les autres importations. La nouvelle monnaie, le bolivar fort, était entrée en vigueur en janvier 2008. La dégradation des finances publiques est due à la baisse des cours du pétrole en 2009, dont les revenus représentent 90 p. 100 des ressources du pays en devises et la moitié des recettes de l'État. Le Venezuela a subi en 2009 une chute de ses exportations de 42 p. 100 en valeur.

Le 19, les autorités, mettant à exécution les menaces du président Chávez, prennent possession des hypermarchés de l'entreprise de distribution Exito, filiale du groupe français Casino, afin de les intégrer dans un « réseau de distribution socialiste ». Exito aurait indûment augmenté ses prix à la suite de la dévaluation du bolivar.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-19 janvier 2010 - Venezuela. Dévaluation du bolivar », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-19-janvier-2010-devaluation-du-bolivar/