Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

11-21 octobre 1985

Grèce. Adoption de mesures d'austérité

Le 11, la drachme est dévaluée de 15 p. 100 et des mesures sont prises pour stabiliser l'économie : limitation des importations, réduction de l'accroissement des dépenses publiques, augmentation des impôts pour les entreprises et les professions libérales, et surtout réforme de l'échelle mobile des salaires, qui ne seront plus indexés sur les prix. L'adoption de ce programme d'austérité constitue pour le gouvernement socialiste d'Andréas Papandréou un changement d'orientation complet, qui contraste avec la politique menée depuis quatre ans.

Le 21, un mot d'ordre de grève est lancé pour protester contre ce train de mesures : bien que la Confédération générale des travailleurs grecs, proche du P.A.S.O.K., ne s'y associe pas, ce mouvement semble annoncer une période d'agitation sociale.

— Universalis

Événements précédents