11-19 juillet 2017France. Démission du chef d'état-major des armées.

 

Le 11, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin détaille, dans un entretien au Parisien, les coupes prévues dans le budget de 2017 en vue de contenir le déficit public sous le seuil de 3 p. 100 du PIB. La Défense doit notamment supporter des diminutions de crédits pour un montant de 850 millions d’euros.

Le 12, lors du conseil de défense réuni à l’Élysée, le chef d’état-major, le général Pierre de Villiers, proteste contre les coupes dans le budget de l’armée, avant de les dénoncer en termes vifs devant la commission de la Défense de l’Assemblée nationale.

Le 13, s’adressant aux militaires qui doivent participer le lendemain au défilé du 14 Juillet, le président Emmanuel Macron déclare « Je suis votre chef », estimant qu’il n’a « besoin de nulle pression et de nul commentaire » au sujet des « engagements [qu’il prend] devant [ses] concitoyens et devant les armées ». Il affirme que la loi de programmation militaire 2019-2025 doit marquer « la remontée de notre effort de défense ».

Le 19, le général de Villiers remet sa démission au président Macron – acte sans précédent sous la Ve République. Des voix s’élèvent pour dénoncer une humiliation infligée à l’armée.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-19 juillet 2017 - France. Démission du chef d'état-major des armées. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-19-juillet-2017-demission-du-chef-d-etat-major-des-armees/