11-18 décembre 1983France. Élections législatives partielles dans le Lot et le Morbihan

 

Le 11, deux élections législatives partielles sont organisées afin de pourvoir les sièges de la première circonscription du Lot et de la deuxième circonscription du Morbihan laissés vacants respectivement par Maurice Faure et par Christian Bonnet, élus sénateurs. Au premier tour dans le Morbihan, le score (12,02 p. 100 des suffrages) de Jean-Marie Le Pen, candidat du Front national, confirme la percée de l'extrême droite.

Le 18, les résultats du deuxième tour marquent un nouveau recul de la majorité. Dans le Lot, le successeur désigné de Maurice Faure, Bernard Charles (M.R.G.), est élu, mais la gauche enregistre un net fléchissement par rapport aux scrutins de 1981 et de 1978. Dans le Morbihan, où l'opposition n'avait pu se mettre d'accord sur une candidature unique, Aimé Kergueris l'emporte sur l'autre candidat de l'U.D.F. qui bénéficiait pourtant du soutien des instances nationales de ce parti.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-18 décembre 1983 - France. Élections législatives partielles dans le Lot et le Morbihan », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-18-decembre-1983-elections-legislatives-partielles-dans-le-lot-et-le-morbihan/