10-25 novembre 1996

Lituanie. Victoire de l'opposition aux élections législatives

Le 10, l'Union de la patrie du « père de l'indépendance » et ancien président du Parlement, Vytautas Landsbergis, et son allié chrétien-démocrate, réunis au sein d'une coalition de droite, remportent respectivement 70 (+ 40 par rapport au scrutin de novembre 1992) et 16 sièges (—1) sur 141 au Parlement, à l'issue du second tour des élections législatives. Le Parti démocratique lituanien du travail (ex-communiste) du chef de l'État Algirdas Brazauskas subit une lourde défaite en n'obtenant que 12 élus (—61). Le taux de participation n'est que de 36 p. 100.

Le 25, Vytautas Landsbergis est élu président du Parlement.

— Universalis

Événements précédents