20-31 août 1993

Lituanie. Retrait des troupes russes

Le 20, la Russie annonce la suspension du retrait – prévu pour le 31 – de ses quelque deux mille cinq cents soldats encore stationnés en Lituanie. Moscou accuse Vilnius de retarder la signature de l'accord sur les modalités du retrait russe et rompt les négociations. Les deux parties sont en désaccord au sujet du paiement exigé par la Lituanie d'une indemnité compensant les dégâts causés par l'occupation soviétique. Dans ce domaine, en effet, la Russie ne se considère pas comme l'héritière de l'U.R.S.S.

Le 31, après la conclusion, la veille, d'un compromis, les derniers soldats russes quittent le territoire lituanien. Le règlement des compensations doit avoir lieu ultérieurement. La Lituanie est le premier des trois pays Baltes à obtenir l'évacuation des troupes de l'ex-Armée rouge. C'est le pays où la population russe est proportionnellement la moins importante – 10 p. 100 des habitants – et la mieux intégrée.

— Universalis

Événements précédents