KERGUELEN DE TRÉMAREC YVES JOSEPH DE (1734-1797)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Navigateur français. Dans la marine depuis 1750, Kerguelen s'intéresse à ce qui est une des grandes préoccupations des milieux scientifiques et littéraires de son temps : l'existence d'un continent austral qu'on situait dans le Pacifique sud et dont Bouvet de Lozier avait cru apercevoir l'extrémité en 1739 (le cap Circoncision, en réalité l'île Bouvet). À sa demande, Kerguelen dirige une expédition dans les mers australes, à partir de l'île de France : le 12 février 1772, il découvre l'archipel qui porte son nom, mais ne peut l'explorer à cause d'une violente tempête. Persuadé qu'il s'agit de « la masse centrale du continent antarctique » dont il fait imprudemment une description idyllique, il obtient le commandement d'une division de trois bâtiments pour en compléter l'exploration et débarquer des colons. Après deux mois de navigation difficile, il touche à nouveau l'archipel le 14 décembre 1773, constate qu'il n'offre aucune ressource et en est réduit à mettre le cap sur Madagascar pour réparer ses avaries et soigner ses malades. Cet échec, des accusations d'inconduite et les intrigues de ses nombreux ennemis lui valent d'être condamné à vingt ans de forteresse (1775). Libéré au bout de quelques années, il reprend du service pendant la Révolution, est nommé contre-amiral, puis est destitué en 1795 au lendemain de la défaite navale de Groix. Il a laissé la Relation des deux voyages dans les mers australes et des Indes, faits de 1771 à 1774 (1782) et la Relation des combats et événements de la guerre maritime de 1778 entre la France et l'Angleterre (1796). Caractère impétueux mais authentique marin, Kerguelen fut la victime d'un continent austral qui n'était qu'un mythe littéraire.

—  Jean-Marcel CHAMPION

Écrit par :

Classification


Autres références

«  KERGUELEN DE TRÉMAREC YVES JOSEPH DE (1734-1797)  » est également traité dans :

AUSTRAL OCÉAN ou OCÉAN GLACIAL ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 3 791 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire de l'exploration »  : […] En dehors de quelques incursions de Francis Drake dans les eaux du détroit qui porte son nom, au sud du cap Horn, à la fin du xvi e  siècle, et du voyage au cours duquel le Malouin Jean-Baptiste Bouvet de Lozier découvrit, en 1739, les îles qui portent son nom, l'océan Austral n'a été pénétré que vers 1770, par les explorations presque simultanée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/austral-ocean-glacial-antarctique/#i_19267

Pour citer l’article

Jean-Marcel CHAMPION, « KERGUELEN DE TRÉMAREC YVES JOSEPH DE - (1734-1797) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-joseph-de-kerguelen-de-tremarec/