YUNGANG [YUN-KANG], grottes bouddhiques

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Premier ensemble rupestre d'aussi vastes dimensions en Chine centrale, les grottes bouddhiques de Yungang, près de Datong dans le Shanxi, furent creusées et sculptées dans le grès tendre, puis peintes entre 460 et 493 sous le patronage des empereurs Wei du Nord (420-534). Ces derniers étaient issus de la tribu Tuoba des Xianbei, des éleveurs nomades des régions septentrionales de la Chine. L'idée de créer un tel ensemble monumental creusé dans une falaise trouve son origine en Inde. L'ensemble, qui s'étend sur une falaise longue d'environ 1 400 mètres, compte cinq grottes ornées de bouddhas de taille colossale (le plus grand mesure 17 mètres de hauteur), auxquelles s'ajoutent quarante-huit grottes de taille variable. Une grande partie des grottes ou des sculptures qui les ornent furent commanditées par les dévots, d'origine noble, mais aussi par des personnes modestes regroupées en associations religieuses. Avec le changement de capitale, qui passe de Datong à Luoyang (Henan) en 494, s'acheva la grande période d'activité artistique de Yungang, mais des grottes moins importantes, des niches furent encore creusées entre 500 et 534.

Grottes bouddhiques de Yungang, Chine

Grottes bouddhiques de Yungang, Chine

photographie

Le Buddha Sakyamuni dans la grotte numéro 20 de Yungang (province de Shanxi), Chine. Entre 460 et 493. Hauteur: 13,70 mètres environ. À l'arrière-plan, un buddha faisant le geste de l'absence de crainte. 

Crédits : Woraitp/ Shutterstock

Afficher

—  Alain THOTE

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études, section des sciences historiques et philologiques, correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Classification


Autres références

«  YUNGANG [ YUN-KANG ], grottes bouddhiques  » est également traité dans :

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Importance des thèmes étrangers sous les Wei »  : […] À l'époque des Six Dynasties, l'évolution se manifeste dans le drapé, la plastique et l'expression des visages. La première période, celle des Wei septentrionaux, voit l'éclosion d'une stylisation chinoise à partir des modèles indiens (style du Gandhāra et de Mathurā). Ce style des Wei du Nord s'élabore dans les grottes de Yungang, au Shānxi, creusées dans le grès tendre, à partir de 460. Dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_93918

Pour citer l’article

Alain THOTE, « YUNGANG [YUN-KANG], grottes bouddhiques », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yungang-yun-kang-grottes-bouddhiques/