MORTON WILLIAM THOMAS GREEN (1819-1868)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

William Thomas Green Morton, dentiste américain, est connu pour avoir montré en 1846 que l’on pouvait pratiquer des interventions chirurgicales dentaires sans douleur grâce à l’effet anesthésiant des vapeurs d’éther.

Morton est né le 9 août 1819 dans une famille d’agriculteurs de Charlton, dans le Massachusetts. Il a pratiqué divers métiers avant d’accéder, en 1840, à l’école de chirurgie dentaire de Baltimore dans le Maryland, le Baltimore College of Dental Surgery. Il n’y finit pas ses études, mais reçoit une formation complémentaire auprès de Horace Wells (1815-1848), dentiste à Hartford, auquel il s’associe brièvement. Il apprend ensuite la médecine à la Harvard Medical School de Boston à partir de 1844. Là encore, il quitte l’université sans terminer ses études, mais en ayant appris du chimiste Charles T. Jackson (1805-1880) les propriétés anesthésiques de l’éther. Morton se sert de cette propriété pour réaliser une extraction dentaire, ainsi rendue indolore, le 30 septembre 1846. L‘information se propage et, le 16 octobre 1846, l’ablation d’une tumeur du cou est opérée en public par le chirurgien John Collins Warren (1778-1856) avec l’aide de Morton, qui assure l’anesthésie par l’inhalation d’éther. La nouvelle de ce succès et la pratique se répandent rapidement aux États-Unis, puis en Angleterre et dans le monde entier. Morton devient célèbre en tant qu’inventeur de l’anesthésie à l’éther et la date de l’intervention restera mémorable.

Première intervention chirurgicale sous anesthésie

Première intervention chirurgicale sous anesthésie

Photographie

Ce tableau de Robert Hinckley, daté de 1882, représente la première démonstration publique d'une intervention chirurgicale sous anesthésie, le 16 octobre 1846 au Massachusetts General Hospital. L'anesthésique utilisé était l'éther. L'appareil d'anesthésie (le « Letheon ») est porté... 

Crédits : akg-images

Afficher

Pourtant, les interrogations sur la place de Morton dans l’histoire de l’anesthésie apparaissent immédiatement après ce remarquable succès. D’abord, il cherche à cacher la nature du gaz anesthésiant, qu’il appelle « Letheon » – et que, pourtant, chacun sait être de l’éther – dans le but de déposer un brevet. Sa démarche provoque un tollé général dans le monde médical. En décembre 1846, il demande au Congrès une récompense de 100 000 dollars, requête contrariée par les réactions de Jackson, le chimiste de Boston, et de Wells, le dentiste de Hartford, qui revendiquent chacun la paternité [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification


Autres références

«  MORTON WILLIAM THOMAS GREEN (1819-1868)  » est également traité dans :

ANESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Francis BONNET, 
  • François CHAST
  •  • 4 116 mots
  •  • 2 médias

Le terme anesthésie exprime la perte des sensations. C'est William T. G. Morton qui, en 1846, fit la première démonstration publique de l'emploi de l'éther pour produire un tel état d'insensibilité pendant une intervention chirurgicale . Mais, dès 1799, Humphrey Davy décrivait les propriétés anesthésiques du protoxyde d'azote et Horace Wells, en 18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anesthesie/#i_46328

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'anesthésie »  : […] En moins d'un demi-siècle, trois découvertes capitales vont profondément transformer l'exercice de la chirurgie. Celle de l'anesthésie à partir de 1846, celle de l'antisepsie à partir de 1867, puis celle de l'asepsie à partir de 1886. La découverte de l' anesthésie est due à deux dentistes américains. Horace Wells découvre par hasard, sur les tré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chirurgie/#i_46328

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « MORTON WILLIAM THOMAS GREEN - (1819-1868) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-thomas-green-morton/