HASENCLEVER WALTER (1890-1940)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Porte-parole de l'expressionnisme, Hasenclever a écrit avec Le Fils (1916) la première pièce expressionniste jouée en Allemagne. Dans cette pièce déterminante, le père symbolise tout ce qui opprime l'être humain. La révolte du fils est sans compromis ; c'est la fin de tout un système, de toute une époque qu'elle annonce. Dans ses poèmes, Hasenclever exige la « politisation de l'esprit » (Le Poète politique, 1919). Il proteste contre la guerre et met au premier plan les souffrances du peuple dans son drame Antigone (1917). Ses comédies ont un ton plus individualiste : C'est au ciel que se concluent les mariages (1929), Christophe Colomb (1932, en collaboration avec Kurt Tucholsky). Antimilitariste convaincu, il est interdit par le régime hitlérien et émigre en France — où les autorités l'interneront en 1939. Il se suicide lorsque les armées nazies envahissent la France.

—  Marie-Claude DESHAYES

Écrit par :

Classification


Autres références

«  HASENCLEVER WALTER (1890-1940)  » est également traité dans :

EXPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jérôme BINDÉ, 
  • Lotte H. EISNER, 
  • Lionel RICHARD
  •  • 12 593 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le produit d'une société en crise »  : […] En vérité, cette révocation des règles traditionnelles, des normes régnantes, au bénéfice d'une expression subjective et même d'une prépondérance du moi, est inséparable du malaise éprouvé par beaucoup de jeunes intellectuels dans la société de l'Allemagne impériale. C'est pourquoi une partie de cette nouvelle génération, confrontée au sentiment d'une crise des valeurs, ne voit d'autre issue que d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expressionnisme/#i_8914

Pour citer l’article

Marie-Claude DESHAYES, « HASENCLEVER WALTER - (1890-1940) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-hasenclever/