WAGON, musique

Instrument de musique japonais, également appelé yamato goto (de yamato : « Japon », et goto : « cithare ») ou encore yamato koto, le wagon est une cithare de table à six cordes dotée de chevalets mobiles. Il est étroitement lié à la musique de cour gagaku, au shintoïsme, à la musique rituelle kagura et à la musique vocale. Au début de l'époque Edo (1603-1868), le wagon a suscité l'apparition d'une musique qui lui est propre, le sōkyoku.

Les cordes du wagon ne sont pas accordées dans un ordre ascendant mais forment une gamme pentatonique de la manière suivante (à partir de la corde du bas) : mi3, sol3, si3, 3, la3, 4. Cet accord inhabituel est dû aux pratiques d'exécution ancestrales de l'instrument, qui se composent de quatre motifs stéréotypés en forme d'arpèges – zan, ji, oru, tsumu –, au lieu de mélodies. En se fondant sur des objets japonais fabriqués au iiie siècle, certains musicologues pensent que cet instrument est originaire du Japon ; d'autres sont en faveur d'une origine coréenne.

—  Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Classification

Pour citer l’article

« WAGON, musique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wagon-musique/