BEKHTEREV VLADIMIR MIKHAÏLOVITCH (1857-1927)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Neurophysiologiste et psychiatre russe qui a étudié les structures cérébrales et analysé les réflexes conditionnés.

Bekhterev, né à Sorali, dans la région de Vyatka (actuellement Kirov) obtient le doctorat de l'Académie médicochirurgicale de Saint-Pétersbourg en 1881, puis approfondit ses connaissances au cours des quatre années suivantes, dans plusieurs universités. En 1885, rentré en Russie, il est nommé professeur à l'université de Kazan, où il enseigne les maladies psychiques. Il devient ensuite, en 1893, professeur de psychiatrie à l'Académie médicale militaire de Saint-Pétersbourg et fonde un institut de neuropsychiatrie. Ayant dû abandonner sa chaire en 1913, il est rétabli dans ses fonctions en 1917, après la révolution, avec le titre de professeur de psychologie et réflexologie de l'université de Petrograd. Il devait y rester jusqu'à sa mort.

Rival d'Ivan Pavlov, Bekhterev élabora, indépendamment, une théorie des réflexes conditionnés à partir de ses études de laboratoire sur l'inné et l'acquis. Il s'intéressa à la morphologie cérébrale et découvrit le noyau vestibulaire supérieur (noyau de Bekhterev) ainsi que plusieurs autres structures cérébrales nouvelles. Il décrivit aussi une déficience de la moelle épinière (qui porte son nom) et d'autres syndromes pathologiques.

Bekhterev fonda le premier journal médical russe (1898) spécialisé dans les maladies nerveuses : Nevrologichesky Vestnik. Il militait pour une approche objective des comportements et estimait que ceux qui paraissaient complexes pouvaient être interprétés par la réflexologie, ce qui influença la théorie behavioriste.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BEKHTEREV VLADIMIR MIKHAÏLOVITCH - (1857-1927) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-mikhailovitch-bekhterev/