CASSEL VINCENT (1966- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les cinéphiles découvrent Vincent Cassel dans le rôle de Vinz, un des protagonistes du trio de La Haine de Mathieu Kassovitz (prix de la mise en scène au festival de Cannes en 1995). Le film est une plongée au plus vif des banlieues au lendemain d'une nuit d'émeute. Au côté du beur – Saïd – et du black –Hubert –, Vinz est le blanc, juif et « skin » qui apparaît ivre de rage dès les premières minutes du film et qui meurt à la pénultième image après avoir, au cœur de la tension, douté de la légitimité de toute cette violence. Vinz adore Taxi Driver et, comme Travis (Robert de Niro) chez Martin Scorsese, il est toujours en représentation devant les autres, travaillant son image dans sa manière d'agir et de parler. Avec son visage en lame de couteau, il est impressionnant.

Fils du léger et dansant Jean-Pierre Cassel, Vincent Cassel est né le 23 novembre 1966. Il a étudié le théâtre, le chant, le cirque. Débutant au cinéma en 1988, il tient un petit rôle dans Métisse (1993), premier long-métrage de Kassovitz. Dès Dobermann (1997, de Jan Kounen, d'après le héros des polars de Joël Houssin), il dessine une dure caricature de truand de cartoon. Cet univers provocateur et ultraviolent fait alors scandale. Cassel campe par la suite un Gilles de Rais plus ambigu dans Jeanne d'Arc (Luc Besson, 1999) et joue les premiers rôles dans de grands films populaires, Les Rivières pourpres (M. Kassovitz, 2000) ou Le Pacte des loups (C. Gans, 2001). Le couple qu'il forme avec Monica Bellucci à la ville, mais aussi à l'occasion au cinéma chez Christophe Gans ou Gaspard Noé, accrédite alors le fait que son physique atypique peut être aussi celui d'un séducteur, ce qui va amener les producteurs à l'envisager autrement qu'un personnage essentiellement négatif. Certes, Irréversible (G. Noé, 2002) est un cauchemar punk vécu par Marcus (Cassel), obnubilé par le sexe, déjà saoul, drogué et survolté avant le viol de sa compagne et l'hallucinante scène de brutalité meurtrière qui ouvre le film. Par [...]

Vincent Cassel

Vincent Cassel

Photographie

Vincent Cassel dans A Dangerous Method (2011), de David Cronenberg. L'acteur interprète le rôle du psychanalyste dissident Otto Gross. 

Crédits : Mars Distribution

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire d'histoire et esthétique du cinéma, département des arts du spectacle de l'université de Caen

Classification

Pour citer l’article

René PRÉDAL, « CASSEL VINCENT (1966- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincent-cassel/