Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

VILAIN

Le terme « vilain » dérive du bas latin villicus : homme semi-libre attaché à une « villa », grande exploitation gallo-romaine. Ce fut, pendant tout le Moyen Âge, le nom du villageois ou paysan libre. Cependant, il se chargea au cours des siècles de tout le mépris que les seigneurs et même les bourgeois éprouvaient pour les populations rurales, jusqu'à prendre le sens usuel que nous lui connaissons. Il faut observer que le terme anglais de villain désigne au contraire un serf.

— Françoise MOYEN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • SERVAGE

    • Écrit par Georges DUBY
    • 3 154 mots
    ...le maintint cependant vigoureusement dans beaucoup de provinces : dans certaines régions d'Angleterre, la sujétion de ceux qui s'appelaient ici les «   vilains » s'aggrava. Mais le servage tendit alors à devenir la condition des paysans pauvres, de ceux que la misère forçait à l'accepter. Au ...

Voir aussi