GELU VICTOR (1806-1885)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Boulanger marseillais, qui a connu, grâce à ses chansons écrites en provençal, une très grande célébrité dans sa ville natale. Poète véritablement populaire, au parler dru et aux images colorées, Gelu sait évoquer avec plus que du réalisme le Vieux-Port, ses truands et ses portefaix, ses travailleurs et ses gueux bavards et soliloqueurs. Ses chansons restent attachées aux traditions et aux mœurs du vieux Marseille, et il s'en prend vivement au progrès et au monde industriel. Ce patoisant voulut toujours rester solitaire et ne s'associa pas au mouvement qui prépara le félibrige. Son succès ne fut pas seulement populaire ; les lettrés s'intéressèrent à son œuvre. Ses chansons provençales furent publiées en 1840 et, augmentées, elles furent rééditées plusieurs fois au cours du xixe siècle. Son nom reste un des plus célèbres de la poésie occitane.

—  Claude BURGELIN

Écrit par :

  • : professeur de littérature française à l'université de Lyon-II-Louis-Lumière

Classification


Autres références

«  GELU VICTOR (1806-1885)  » est également traité dans :

OCCITANES LANGUE ET LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Pierre BEC, 
  • Charles CAMPROUX, 
  • Philippe GARDY
  •  • 7 509 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Naissances et renaissances, nouvelles écritures »  : […] Au lendemain de la période révolutionnaire, les progrès de la francisation s'accélèrent dans l'ensemble des pays de langue d'oc. Ces progrès, qui concernent déjà toutes les couches de la société pendant la première moitié du xix e  siècle, vont être pour une bonne part à l'origine d'une double réaction devant le risque d'une disparition, à terme, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-occitanes/#i_11633

Pour citer l’article

Claude BURGELIN, « GELU VICTOR - (1806-1885) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-gelu/