VERTICILLE, botanique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des organes sont dits verticillés lorsqu'ils sont insérés au même niveau autour de l'axe sur lequel ils ont pris naissance.

Ils constituent donc une sorte de couronne de pièces enveloppant l'axe de façon plus ou moins lâche. Chez les prêles (arthrophytes), chaque couronne bractéale est étroitement appliquée contre la tige, au niveau des nœuds. Dans le cas des Chara (charophytes), les rameaux latéraux, orientés obliquement, enveloppent chaque entre-nœud à la manière des brins d'un écouvillon. Une disposition similaire de leurs ramifications a valu aux prêles le nom vulgaire de « queue-de-cheval » (d'ailleurs plutôt impropre).

La notion de verticille s'applique encore aux pièces florales, sous réserve qu'elle ne puisse être en fait qu'une variante très aplatie de l'insertion hélicoïdale de ces pièces sur l'axe.

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  VERTICILLE, botanique  » est également traité dans :

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 202 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les mutants homéotiques floraux »  : […] Des mutants homéotiques de fleurs sont connus depuis bien longtemps ; ils sont décrits avec précision par bon nombre de morphologistes. L'utilisation des techniques moléculaires et l'application des concepts issus de l'étude des gènes homéotiques Hom et Hox des animaux ont permis de faire des progrès extraordinaires dans la compréhension de la construc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_96354

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « VERTICILLE, botanique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/verticille-botanique/