ULVANG VEGARD (1963- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Célèbre skieur de fond norvégien, Vegard Ulvang est également connu pour ses nombreux périples à travers le monde. Il a en effet traversé le Groenland à skis et gravi certains des plus hauts sommets du monde, tels le mont Blanc, le mont McKinley et le Kilimandjaro.

Né le 10 octobre 1963 à Kirkenes, ville proche de la mer de Barents, Vegard Ulvang dispute ses premières compétitions de ski de fond à l'âge de dix ans et rejoint le circuit de la Coupe du monde en 1984. Quatre ans plus tard, aux jeux Olympiques de Calgary, il décroche une médaille de bronze sur 30 kilomètres. En 1989, il gagne le 50 kilomètres sur la célèbre piste d'Holmenkollen (Norvège) et, en 1990, remporte le classement général de la Coupe du monde.

Aux Jeux d'Albertville, en 1992, il réussit ses plus brillantes performances et domine les compétitions de ski de fond, avec son compatriote Björn Daehlie. Le 10 février, il enlève le 30 kilomètres style classique dans le temps record de 1 h 22 min 27,8 s. À cette occasion, il met fin, pour le ski de fond masculin norvégien, à seize années de disette : aucun Norvégien n'avait remporté le moindre titre olympique depuis le succès sur 50 kilomètres d'Ivar Formo aux Jeux d'Innsbruck en 1976. En outre, ses compatriotes Björn Daehlie (deuxième) et Terje Langli (troisième) l'accompagnent sur le podium. Un tel triplé norvégien était attendu depuis les Jeux de 1928 (Johan Gröttumsbråten avait remporté le 18 km, devant Ole Hegge et Reidar Ødegaard) ! Le 13 février, il gagne le 10 kilomètres style classique, devant l'Italien Marco Albarello. Le 15, il est deuxième du 15 kilomètres poursuite, derrière Daehlie. Le 18, avec Terje Langli, Björn Daehlie et Kristen Skjeldal, il est médaillé d'or dans le relais 4 fois 10 kilomètres. Son bilan est donc impressionnant : trois médailles d'or et une d'argent.

Malheureusement, Ulvang ne peut rééditer pareil exploit devant ses compatriotes lors des Jeux de Lillehammer en 1994. Il est en effet ébranlé p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  ULVANG VEGARD (1963- )  » est également traité dans :

ALBERTVILLE (JEUX OLYMPIQUES D') [1992] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 969 mots

Dans le chapitre « 10 février »  : […] Le 30 kilomètres style classique de ski de fond est l'occasion d'un triplé norvégien, le premier depuis 1928. Vegard Ulvang s'impose devant Björn Daehlie et Terje Langli. L'Américaine Bonnie Blair demeure la patineuse la plus rapide du monde : championne olympique du 500 mètres en 1988, elle s'impose de nouveau sur cette distance, devant Ye Qiaobo, qui devient la première Chinoise médaillée des Je […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1992-16es-jeux-olympiques-d-hiver/#i_51623

Pour citer l’article

« ULVANG VEGARD (1963- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vegard-ulvang/