CONRART VALENTIN (1603-1675)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme de lettres français né en 1603 à Paris, mort le 23 septembre 1675 à Paris.

Fils d'un commerçant huguenot originaire de Valenciennes, Valentin Conrart est élevé dans un calvinisme austère. Il ne sait ni le latin ni le grec, mais apprend l'italien et l'espagnol dès qu'il s'émancipe de la tutelle paternelle. En 1627, il achète une charge de conseiller-secrétaire du roi, s'introduit dans la société littéraire et commence à constituer une grande bibliothèque.

À partir de 1629 environ, Conrart organise chaque semaine chez lui des réunions littéraires, où se rencontrent les hommes de lettres qui formeront le noyau de l'Académie française fondée en 1635. Conrart est nommé secrétaire perpétuel de l'Académie et devient dès lors le « tyran » de la langue française. Il corrige l'orthographe, la grammaire et la syntaxe sur les manuscrits et les épreuves des œuvres de nombreux écrivains plus talentueux que lui.

Les seuls écrits de Conrart dignes de passer à la postérité sont sa relation des troubles de la Fronde et quelques longues notes sur diverses personnalités historiques ou littéraires. Les archives volumineuses de Conrart, conservées à la bibliothèque de l'Arsenal à Paris, constituent une précieuse source d'information pour les spécialistes du xviie siècle.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  CONRART VALENTIN (1603-1675)  » est également traité dans :

PRÉCIOSITÉ

  • Écrit par 
  • Roger LATHUILLÈRE
  •  • 2 980 mots

Dans le chapitre « Le vrai visage de la préciosité »  : […] En réalité, la préciosité a revêtu des aspects beaucoup plus complexes. Elle n'est pas cet esprit superficiel et léger qu'on lui attribue d'ordinaire. Frivole parfois, attirée par des riens galants tels qu'on en trouve dans les Poésies de Voiture, les Recueils manuscrits de Valentin Conrart, ceux de Charles de Sercy, elle ne se cristallise pas seulement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preciosite/#i_91132

Pour citer l’article

« CONRART VALENTIN - (1603-1675) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentin-conrart/