UXMAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La cité maya d'Uxmal, dans la péninsule du Yucatán au Mexique, est la plus importante des cités Puuc. Ce style, dont l'origine est à rechercher dans la région Chenes, se développe à partir de 750 après notre ère. Il se caractérise par les dimensions grandioses des édifices, par l'utilisation combinée de la voûte maya en encorbellement et de colonnes, par la prédominance du décor géométrique sur les façades. Uxmal a été un centre cérémoniel et politique actif aussi bien pendant la période classique (Ier millénaire de notre ère) que pendant la période maya-toltèque. À Uxmal sont présents, en plus des éléments caractéristiques du style Puuc, des traits d'origine mexicaine : masque de Tlaloc, serpents à plumes, bas-reliefs ornés de crânes et d'os entrecroisés. Le site d'Uxmal comprend de nombreux édifices : le palais du gouverneur, le quadrilatère des Nonnes, le temple du Devin, le terrain de jeu de balle et la grande pyramide.

Uxmal

Uxmal

photographie

À l'arrière-plan, le Quadrilatère des Nonnes, puis la Maison des Tortues. À droite, la pyramide-temple dite du Devin (hauteur totale : 26 mètres). Civilisation maya. Uxmal, Yucatán, Mexique. 

Crédits : Will & Deni McIntyre/ Getty Images

Afficher

Le monument dit palais du Gouverneur, vaste édifice long de 110 mètres, composé d'un corps central relié à deux ailes latérales par des arcs voûtés, s'élève sur une terrasse longue de 122 mètres, large de 22 mètres et haute de 7 mètres. Des marches permettent d'accéder au palais. La façade est divisée en deux frises égales ; la moitié inférieure est lisse, tandis que la partie supérieure porte un décor en mosaïque de pierre, essentiellement géométrique (losanges, grecques, colonnettes).

Ce décor est caractéristique du style Puuc, ainsi que les masques du serpent céleste (assimilé à Chac, dieu du Tonnerre et de la Pluie). Nulle part au Yucatán l'art de la mosaïque de pierre n'a atteint cette perfection.

Le quadrilatère des Nonnes est un vaste ensemble de palais groupés autour d'un patio de 80 mètres sur 25 mètres, dans lequel on pénètre par une large entrée voûtée. Un escalier monumental conduit à une terrasse d'où l'on accède à onze doubles salles.

Non loin de là se trouvent un terrain de jeu de balle et la pyramide, haute de 26 mètres. Les architectes d'Uxmal avaient conçu comme un tout cet ensemble d'édifices et prévu les effets de perspective que remarque l'observateur qui se poste sur la terrasse du quadrilatère.

La famille princière d'Uxmal, les Tutul-Xiu, imposa brièvement son hégémonie sur le nord du Yucatán au milieu du xve siècle, mais on suppose qu'Uxmal a été vaincu par Chichén Itzá.

—  Jacques SOUSTELLE

Écrit par :

  • : de l'Académie française, professeur à l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification


Autres références

«  UXMAL  » est également traité dans :

MAYAS

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 6 648 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Une grande diversité interne »  : […] Même si les grands sites du Petén partagent les caractéristiques qui donnent à la civilisation son unité, on ne saurait minimiser la diversité des expressions régionales. La division même en entités rivales ainsi que la variété des ressources ont facilité cette recherche de spécificité. Elles l'ont parfois même rendu inévitable. Au sein d'un art maya classique, certaines cités innovent. Copán ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mayas/#i_25638

Pour citer l’article

Jacques SOUSTELLE, « UXMAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/uxmal/