CHAC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un des dieux les plus importants du panthéon maya, analogue au Tlaloc des Mexicains anciens. Dieu de la pluie et de la fécondité, Chac existe sous quatre formes différentes liées aux quatre directions de l'univers, elles-mêmes associées à quatre couleurs : est, rouge ; nord, blanc ; ouest, noir ; sud, jaune. Il crée la pluie en secouant des calebasses pleines d'eau, produit des éclairs et fabrique la foudre avec des haches de pierre. Il est associé au dieu du vent. On le trouve le plus souvent représenté avec un long nez, en forme de trompe relevée, deux crocs recourbés et une coiffure élaborée formée de nœuds compliqués. Comme tous les dieux maya, il est symbolisé par un glyphe : le sien est soit un œil, soit un T. Au Yucatán, région particulièrement sèche du Mexique, il entre dans la composition des principaux motifs décoratifs de la plupart des grands monuments. Il est également fréquemment représenté dans les codex maya. On donne le nom de chac aux quatre assistants qui aident le prêtre au cours des cérémonies religieuses qui comportent un sacrifice humain.

—  Marie-France FAUVET

Écrit par :

  • : maître de conférences, chargée des collections américaines du musée de l'Homme, Paris

Classification

Pour citer l’article

Marie-France FAUVET, « CHAC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chac/