UXELLODUNUM

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Uxellodunum, « la forteresse élevée » (uxel, élevé, et dunum, latinisation de dounon, forteresse). C'est un nom courant qui a donné, selon les phonétiques locales, Issolu, Yssoudun, Exoudun. L'Uxellodunum qui symbolise les dernières révoltes gauloises (~ 51) est Le Puy-d'Issolud, près de Vayrac (Lot), puy, issu du latin podium, étant préfixé au nom gaulois. Le Puy-d'Issolud se trouve dans l'ancien pays des Cadurques, dont le chef, Lucterios, avait décidé de prolonger la lutte (avec le Sénon Drappes). Le lieu choisi pour la résistance fut Le Puy-d'Issolud. Les Romains réussirent à attaquer séparément Drappes et Lucterios, à détourner la source, sacrée pour les Gaulois, qui alimentait la ville et à venir ainsi à bout des Gaulois. César fit couper la main de tous les prisonniers.

—  Paul QUENTEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  UXELLODUNUM  » est également traité dans :

CÉSAR (101-44 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claude NICOLET, 
  • Michel RAMBAUD
  •  • 7 689 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La conquête des Gaules »  : […] Jusqu'au début de 58, César hésitait entre deux actions militaires : le roi dace Burebistas, depuis plus de vingt ans, avait organisé ses tribus et, bousculant Boïens et Illyriens, faisait peser une lourde menace sur les marches nord-est de l'Italie. Le libellé de la rogatio Vatinia montre que César avait songé à une guerre dans cette direction. Mais Burebistas, vers la fin d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar/#i_16419

Pour citer l’article

Paul QUENTEL, « UXELLODUNUM », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/uxellodunum/