JOHNSON UWE (1934-1984)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

D'origine poméranienne, Uwe Johnson a fait ses études de germanistique à Rostock et à Leipzig, avant de s'établir en 1959 en République fédérale. Il a donc vécu de manière directe le problème de la séparation des deux Allemagnes, qui tient, de fait, une place prépondérante dans son œuvre. Sans prendre parti pour l'un ou l'autre des deux régimes, il s'efforcera de rendre compte des deux réalités et d'échapper, ainsi, à une vue trop régionale des choses.

Conjectures sur Jakob (Mutmassungen über Jakob, 1959), son premier roman, constitue une sorte d'enquête sur la vie et les circonstances de la mort de Jakob Abs. Les déclarations diverses, parfois contradictoires, des personnages impliqués vont permettre peu à peu de serrer de plus près la réalité d'une existence, sans pourtant donner au lecteur « la » solution satisfaisante et définitive. Le personnage central est-il mort accidentellement ou s'est-il suicidé ? L'auteur se garde de se prononcer sur ce point. « Une chose est certaine, dit Johnson, je ne connais personne qui puisse affirmer : les choses se sont passées de cette manière, et pas autrement. » Abs lui-même, qui, au cours de son existence, n'a pas su faire le choix important entre l'Ouest et l'Est, a vraisemblablement été incapable également de choisir sa mort. Il s'agit d'un roman donc qui refuse la linéaire et procède par juxtaposition de vérités partielles.

Le Troisième Livre sur Achim (Das dritte Buch über Achim, 1961) procède à une confrontation directe des deux systèmes politiques. Karsch, journaliste ouest-allemand, fait la connaissance en R.D.A. du champion cycliste Achim, sur lequel il entreprend d'écrire un livre, appuyé en cela par une maison d'édition est-allemande qui en escompte quelques dividendes idéologiques. La tâche se révèle rapidement impossible, l'idole des foules refusant de laisser publier certaines vérités qui terniraient son image. Les personnages secondaires, eux, se montrent plus nuancés quant à l'appréciation des réalités politiques de leur pays respectifs.

Le mur de Berlin va fournir à Johnson la matière d'un récit allégorique au [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'École supérieure d'interprètes et de traducteurs, université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  JOHNSON UWE (1934-1984)  » est également traité dans :

GROUPE 47

  • Écrit par 
  • Pierre GIRAUD
  •  • 2 680 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un organe de promotion de la littérature allemande contemporaine »  : […] Désormais, les participants, toujours plus nombreux, du Groupe 47 vont susciter des orientations nouvelles, plus diverses et plus riches. Les problèmes de l'identité, les malaises de la civilisation technicienne occupent une large place. Le ton devient sarcastique ou grinçant. Le grotesque, ou le bizarre, foisonne. Ilse Aichinger, qui lit sa célèbre nouvelle Histoire d'un miroir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-47/#i_80445

Pour citer l’article

M. NUGUE, « JOHNSON UWE - (1934-1984) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/uwe-johnson/