URSINS MARIE-ANNE DE LA TRÉMOILLE PRINCESSE DES (1642-1722)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dame française, née en 1642 à Paris, morte le 5 décembre 1722 à Rome.

Marie-Anne de La Trémoille s'installe en Italie avec son premier mari et, après la mort de celui-ci, épouse un duc italien Flavio Delgi Orsini, en 1675, qui meurt à son tour en 1698. Elle demeure jusqu'en 1701 à Rome, où elle tient un salon devient le centre de l'influence française en Italie.

Revenue en France, où elle prend désormais le nom de princesse des Ursins (francisant le nom de son époux défunt), elle contribue à arranger le mariage de Philippe V d'Espagne, petit-fils de Louis XIV, avec Marie-Louise de Savoie. Dès 1701, elle part en Espagne comme Camarera mayor (dame d'honneur) de la nouvelle reine. La princesse prend bientôt l'ascendant sur Marie-Louise, qui, à son tour, dicte sa conduite à Philippe V. La princesse des Ursins exerce dès lors une influence considérable sur la politique espagnole, qui atteint son apogée en 1713-1714. Elle appuie la mise en place d'une réforme complète de l'administration espagnole, orchestrée par le financier français Jean Orry, Premier ministre de facto. Elle tente d'obtenir une principauté aux Pays-Bas dans le cadre du traité Utrecht en 1713.

Après la mort de Marie-Louise en février 1714, la princesse des Ursins arrange le mariage de Philippe V avec Élisabeth Farnèse. Cette dernière la congédie cependant dès leur première rencontre, le 23 décembre 1714. La princesse des Ursins se retire alors à Rome, où elle meurt huit ans plus tard.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  URSINS MARIE-ANNE DE LA TRÉMOILLE PRINCESSE DES (1642-1722)  » est également traité dans :

ALBERONI GIULIO (1664-1752)

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 328 mots

Fils d'un jardinier italien, Giulio Alberoni fut instruit par charité chez les Barnabites de Plaisance et débuta dans la carrière des armes en France et en Italie, avant d'arriver en Espagne où la princesse des Ursins fit sa fortune. Il servit d'abord le comte de Barmi, futur archevêque de Plasencia (en Espagne), qui le fit ordonner prêtre en 1690 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulio-alberoni/#i_88050

PHILIPPE V (1683-1746) roi d'Espagne (1700-1746)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 1 031 mots

Duc d'Anjou, second fils du Grand Dauphin Louis et de Marie-Christine de Bavière, petit-fils de Louis XIV, le futur Philippe V d'Espagne naît à Versailles. Le roi de France brigue une couronne pour ce prince d'un naturel effacé ; l'occasion lui en est fournie par la mort sans héritier du dernier Habsbourg d'Espagne, Charles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-v-1683-1746-roi-d-espagne-1700-1746/#i_88050

Pour citer l’article

« URSINS MARIE-ANNE DE LA TRÉMOILLE PRINCESSE DES - (1642-1722) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ursins-marie-anne-de-la-tremoille-princesse-des/