UN BEAU SOLEIL INTÉRIEUR (C. Denis)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis Chocolat (1988), tous les films de Claire Denis mettent en scène des relations de désir qui franchissent et souvent transgressent les frontières culturelles. Les liens qui se tissent entre les êtres relèvent moins de la société ou de l’idéologie que d’émotions, de pulsions, de forces quasi médiumniques. Claire Denis croit à un cinéma dont la forme rendrait perceptibles des liens ténus que les mots seuls sont impuissants à communiquer. La pugnacité de ses héroïnes et son travail de mise en scène concourent à libérer les personnages de leur enfermement, adoucissent leurs souffrances et les ouvrent aux autres.

Un beau soleil intérieur, C. Denis

Un beau soleil intérieur, C. Denis

Photographie

Comment aimer, mais aussi comment parler d'amour ? Ces deux questions forment le fil rouge du film Un beau soleil intérieur de Claire Denis (2017), au gré des espoirs et des déceptions de son héroïne, interprétée par Juliette Binoche. 

Crédits : Curiosa Film/ BBQ_DFY/ Aurimages

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, chargé de cours à l'université de Paris-VIII, directeur de collection aux Cahiers du cinéma

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Joël MAGNY, « UN BEAU SOLEIL INTÉRIEUR (C. Denis) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-beau-soleil-interieur/