TYPHUS MURIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis Hermann Mooser (1891-1971), le typhus murin désigne surtout la maladie des Muridés. Or, de nombreux animaux, notamment des Rongeurs et leurs puces peuvent véhiculer la rickettsie. Il s'agit donc d'une zoonose largement répandue, principalement en Afrique. On sait depuis longtemps que de nombreux Rongeurs africains, même en dehors de Rattus rattus ou de Rattus norvegicus et de leur puce habituelle, Xenopsylla cheopis, hébergent Rickettsia mooserii. On a d'ailleurs, en Afrique tropicale, donné le nom de « typhus des savanes » à cette rickettsiose.

En Extrême-Orient, au contraire, où dans les villes le rat est commensal de l'homme, c'est l'expression de « shop-typhus » qui a été employée.

Le typhus murin se transforme-t-il en typhus épidémique ? Le fait que R. mooserii puisse s'adapter au pou n'est pas probant. Mais la confusion possible du typhus murin grave, comme le « tabardillo » mexicain, avec le typhus épidémique a souvent rendu le diagnostic difficile. Le traitement de référence fait appel aux tétracyclines.

—  Marcel CAPPONI

Écrit par :

  • : docteur en médecine, ancien chef de laboratoire à l'Institut Pasteur

Classification


Autres références

«  TYPHUS MURIN  » est également traité dans :

RICKETTSIES ET RICKETTSIOSES

  • Écrit par 
  • Marcel CAPPONI, 
  • Monique THIBON
  •  • 2 024 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fièvre des tranchées »  : […] Fièvre exanthématique, transmise également par le pou, Pediculus corporis , la fièvre des tranchées a pratiquement disparu. Mais le germe qui la provoque, Rochalimaea quintana , a été cultivé depuis 1962 par J.-W. Vinson sur une gélose sans cellules ; R. quintana est donc une véritable bactérie, ainsi que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rickettsies-et-rickettsioses/#i_89846

TYPHUS

  • Écrit par 
  • Marcel CAPPONI
  •  • 449 mots

Le terme de typhus, du grec tuphos (stupeur), est assez vague et ancien. En effet, il a été appliqué pour la première fois avec exactitude à la maladie infectieuse appelée actuellement rickettsiose à pou, par Boissier de Sauvages, au xviii e siècle. Mais il a désigné longtemps plusieurs maladies pestilentielles. En médecine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typhus/#i_89846

Pour citer l’article

Marcel CAPPONI, « TYPHUS MURIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/typhus-murin/