TUTTO FELLINI (expositions)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À partir de l'automne de 2009, un grand nombre de manifestations et de publications rassemblées sous le titre Tutto Fellini ! ont permis de porter un regard renouvelé sur l'œuvre du cinéaste italien. Ainsi, l'exposition présentée au Jeu de Paume, Fellini, la Grande Parade (20 octobre - 17 janvier 2010) est une bonne occasion de faire le point sur l'univers du cinéaste. Elle donne à voir, à travers des photographies, des dessins, des affiches, des extraits de film, la singulière invention formelle qui caractérise l'œuvre de l'auteur du Satyricon et de Roma ; elle approfondit les sources d'inspiration, en particulier à propos de la genèse de La dolce vita dont sont présentées les références visuelles (couvertures de magazines, faits divers inattendus, images de stars de passage à Rome) et magnifiées les séquences devenues mythiques, comme la baignade d'Anita Ekberg et Marcello Mastroianni dans la Fontaine de Trevi.

Anita Ekberg et Marcello Mastroianni 

Anita Ekberg et Marcello Mastroianni 

Photographie

Anita Ekberg est de ces actrices dont le souvenir, élevé à la hauteur du mythe, se concentre dans un seul film (La Dolce Vita, Federico Fellini, 1960), et presque dans une seule scène : on la voit ici parmi les rochers baroques de la fontaine de Trevi, avec Marcello Mastroianni. La beauté se... 

Crédits : Riama Film and Pathé Consortium Cinéma; photograph from a private collection

Afficher

L'exposition est accompagnée d'une multitude d'événements annexes : rétrospective à la Cinémathèque française – qui aide notamment à mieux cerner la formation de Fellini comme scénariste –, cycle de conférences, édition de livres et de DVD, une somme d'éléments qui permet de mettre en perspective une personnalité hors du commun. Fellini, d'une certaine manière, n'est pas seulement cinéaste, il s'exprime aussi par le dessin et la parole. Et il n'attribue pas à tous ses dessins le même statut. Il y a ceux du Livre des rêves – dont on peut voir les deux volumes originaux au Jeu de Paume – et les autres. Certains sont des griffonnages réalisés à la hâte, presque par automatisme, et destinés à la corbeille. D'autres préparent la réflexion sur un personnage, une situation, un décor, alors même que le film est encore en gestation. Par la suite, ils peuvent se transformer en feuille de route pour le décorateur, le costumier, le maquilleur. À partir du début des années 1960, suivant les consignes du psychanalyste Ernst Bernhard, Fellini va donner à ses dessins une fonc [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Jean A. GILI, « TUTTO FELLINI (expositions) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tutto-fellini/