TORADJA ou TORAJA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Population du centre-ouest des Célèbes (Sulawesi), en Indonésie, les Toradja (ou Toraja, ou Bare-Toradja) sont les survivants d'une population d'envahisseurs qui submergea l'île et absorba ou extermina les aborigènes négrito. Plus tard, eux-mêmes furent repoussés des côtes par des Indonésiens islamisés, en particulier les Bugi. Le pays toradja est une région de hautes montagnes coupé de cuvettes fertiles. Les Toradja se divisent en un grand nombre de groupes représentant chacun une unité territoriale économique et religieuse indépendante des autres. Chasseurs de têtes et guerriers, les Toradja bâtissaient des villages fortifiés sur les sommets des collines. Les guerres, les tremblements de terre, les épidémies (en 1918, la grippe espagnole fit 20 p. 100 de victimes), la surpopulation provoquaient un constant changement dans l'installation des villages.

Animistes pour la plupart, malgré l'expansion de l'islam et du christianisme sur les côtes, les Toradja ont peu à peu abandonné leurs villages inaccessibles et formé de petits hameaux aux maisons bien ordonnées, entourées de jardins. Les Toradja pratiquent la culture du riz sur brûlis sur les hauteurs, ou irriguée dans les bassins ; leur artisanat se limite à la vannerie, à la poterie, au travail du bois et du fer. Ils liment leurs dents et portent de nombreux objets de parure.

Leur langage, qui comprend de nombreux dialectes, appartient à la famille austro-asiatique (malayo-polynésien). Leur population était estimée en 1990 à environ 500 000 personnes.

—  Roger MEUNIER

Écrit par :

  • : chargé de cours à l'université de Paris-VIII, assistant de recherche à l'École pratique des hautes études

Classification


Autres références

«  TORADJA ou TORAJA  » est également traité dans :

BOUGI ou BUGI

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 461 mots

Population numériquement la plus importante de la péninsule septentrionale de Célèbes (Sulawesi) en Indonésie, les Bougi étaient environ 3,5 millions dans les années 1990. Cette ethnie fut, avec les Makassar, parmi les premières populations malaises à se convertir au bouddhisme et à faire leurs les coutumes de l'Inde ; toutes deux empruntèrent en particulier une organisation nettement stratifiée — […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bougi-bugi/#i_8567

INDONÉSIE - Les ethnies

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 3 699 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les marginaux »  : […] Plusieurs groupes, culturellement et linguistiquement très différents, ont ceci de commun d'avoir tous vécu jusqu'au xx e  siècle dans un relatif isolement. Occupant généralement les montagnes et les bassins de l'intérieur, ils vivent de cueillette ou de cultures sèches (riz d'altitude, sagou) ; leur élevage est réduit (le buffle est souvent présent) et ils n'adoptent que lentement, lorsque la cho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-les-ethnies/#i_8567

SULAWESI ou CÉLÈBES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 955 mots
  •  • 1 média

L'île indonésienne de Sulawesi (autrefois dénommée Célèbes) est l'une des quatre grandes îles de la Sonde. De forme curieuse, elle est constituée de quatre péninsules ouvrant sur trois grands golfes profonds (Tomini au nord-est, Tolo à l'est et Bone au sud) et possède quelque 5 500 kilomètres de côtes. Très montagneuse, l'île de Sulawesi culmine au mont Rantekombola (3 455 mètres) et compte quelq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulawesi-celebes/#i_8567

Pour citer l’article

Roger MEUNIER, « TORADJA ou TORAJA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/toradja-toraja/