TOMBEAU DE DU BELLAY, Michel DeguyFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publié en 1973 dans la collection Le Chemin, dirigée par Georges Lambrichs, Tombeau de Du Bellay se situe à un moment clé de la trajectoire poétique de Michel Deguy. Précédant de peu la reconnaissance d'une première époque de son œuvre, ce volume paraît en même temps qu'un ensemble anthologique (Poèmes I, 1960-1970) et associe avec un rare bonheur l'essai, les fragments autobiographiques et le poème en vers ou en prose. Dès la page des épigraphes, le « prière d'inférer » proclame avec vigueur une triple ambition, à la façon d'un traité contemporain du poète des Regrets ou d'un placard ironique : « de la question (qu'est-ce que la poésie ?) ; de la lecture (ici „Du Bellay“) ; du poème... Ceci n'est pas une étude ». Cet avertissement liminaire revendique « une anachronique de Du Bellay » qui se déploiera sous une forme critique au sens fort, puisque l'hommage et le poème inspiré ne recouvrent pas la distance maintenue, dans le temps comme dans la pensée, tandis que l'influence ou l'incidence de l'œuvre envisagée sont également soumises au questionnement poétique.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Pau et des pays de l'Adour, faculté de Bayonne

Classification

Pour citer l’article

Pierre VILAR, « TOMBEAU DE DU BELLAY, Michel Deguy - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tombeau-de-du-bellay/