TOLÉRANCE ZÉRO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

D'autres réponses possibles

La politique de la « tolérance zéro » consiste surtout à demander aux policiers de s'attaquer beaucoup plus massivement aux désordres de la voie publique tels que les vols parfois accompagnés de violence, la prostitution, la mendicité, l'alcoolisme, et à contrôler de façon beaucoup plus intense les personnes et les véhicules afin de raréfier le port d'armes et d'intimider les fraudeurs. Si une telle politique n'est pas dénuée d'effets sur la tranquillité de la voie publique, son efficacité à moyen et à long terme en matière de lutte contre la criminalité reste cependant à démontrer. Par ailleurs, elle s'accompagne d'effets pervers non négligeables, le principal étant d'exacerber les tensions entre la police et les jeunes appartenant aux minorités ethniques qui constituent traditionnellement des « populations cibles » de l'action policière, par conséquent d'augmenter le risque de dérapages des contrôles et des fouilles vers des « bavures policières » susceptibles à leur tour de décrédibiliser les policiers, de leur attirer des actes de représailles voire, dans certains contextes, de favoriser le déclenchement d'émeutes.

On peut enfin regretter que cette expérience new-yorkaise très médiatisée accapare les esprits, au détriment de l'étude d'autres expériences de transformation des habitudes de travail de la police que l'on regroupe généralement sous le vocable d'expériences de « police communautaire ». À l'origine de ces débats aux États-Unis, il faut mentionner l'importance de la théorie de la « vitre cassée » de Wilson et Kelling, dont l'expérience de police de New York s'est souvent réclamée mais qu'elle a en réalité totalement dévoyée pour dériver vers une répression policière tous azimuts et anonyme. Pour Wilson et Kelling, le rétablissement de la tranquillité publique dans les quartiers en difficulté devait passer par la transformation des modes de travail des policiers afin de les amener à s'insérer véritablement dans le tissu relationnel d'un quartie [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : sociologue, chercheur au C.N.R.S. (Cesdip), enseignant à l'université de Saint-Quentin-en-Yvelines

Classification

Autres références

«  TOLÉRANCE ZÉRO  » est également traité dans :

ENFANCE (Situation contemporaine) - Le droit de l'enfant

  • Écrit par 
  • Alain BRUEL
  •  • 9 294 mots

Dans le chapitre « Bilan mitigé de la promotion des droits de l'enfant  »  : […] Nous avons mentionné plus haut les apports incontestables de la Convention de New York et les prolongements globalement positifs qui en ont résulté, même si certains spécialistes ont parfois tendance à définir l'intérêt supérieur de l'enfant à partir de leur seule discipline. Cette convention a laissé néanmoins subsister des ambiguïtés, se gardant par exemple de trancher entre une interprétation d […] Lire la suite

Les derniers événements

18-20 juin 2018 États-Unis. Polémique sur le sort des enfants séparés de leurs parents sans papiers.

tolérance zéro » appliquée par Washington en matière d’immigration. Plus de deux mille trois cents enfants sont concernés. La First Lady Melania Trump, tout comme des responsables religieux et une partie des élus républicains, ont déjà déploré cette situation. Le 20, le président Trump signe un décret ordonnant que les parents et leurs enfants sans […] Lire la suite

11-25 novembre 2017 Belgique. Échauffourées à Bruxelles.

tolérance zéro pour les violences contre les forces de l’ordre ». Le 17, le rapport de l’inspection générale de la police fédérale sur les violences du 11, rendu public par le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA), relève l’impréparation face aux émeutes et l’absence de coordination de la police bruxelloise. Le 25, de nouvelles violences éclatent […] Lire la suite

27-31 octobre 2005 France. Violences urbaines en région parisienne

tolérance zéro » en matière de violences urbaines. De nombreuses personnalités de l'opposition ainsi qu'Azouz Begag, ministre délégué à la Promotion de l'égalité des chances, critiquent la politique de Nicolas Sarkozy et notamment l'emploi, par ce dernier, le 25, à Argenteuil, du terme de « racaille » pour qualifier certains jeunes de banlieue. Le  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Laurent MUCCHIELLI, « TOLÉRANCE ZÉRO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/tolerance-zero/