GUSTAFSSON TOINI (1938- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Championne de ski de fond suédoise, Toini Gustafsson domina les compétitions aux jeux Olympiques d'hiver de Grenoble en 1968, où elle remporta deux médailles d'or et une médaille d'argent.

Toini Gustafsson est née le 17 janvier 1938. Championne de petit gabarit, elle fait de ce qui pourrait sembler un handicap un atout : elle skie en foulées courtes accompagnées de mouvements de bras exceptionnellement puissants qui lui procurent une grande efficacité, durant les fins de course notamment.

Mariée, Toini Gustafsson se partage entre les tâches ménagères, son métier de professeur d'éducation physique et l'entraînement. Elle participe pour la première fois aux jeux Olympiques en 1964, à Innsbruck. Dans une édition où les skieuses de fond soviétiques dominent largement les compétitions, elle se classe sixième du 5 kilomètres, huitième du 10 kilomètres et, avec ses coéquipières, elle obtient la médaille d'argent dans le relais 3 fois 5 kilomètres. Quatre ans plus tard, à l'occasion des Jeux de Grenoble, elle se trouve au sommet de sa forme à trente ans et s'adjuge trois médailles en trois courses. Elle entame son parcours olympique, le 9 février, par le 10 kilomètres, une épreuve qui voit les Scandinaves inverser la tendance observée à Innsbruck (trois Scandinaves montent sur le podium, alors que la meilleure des Soviétiques n'est que sixième) : Toini Gustafsson s'impose avec une large avance (1 min 8,1 s) sur la Norvégienne Berit Mørdre. Quatre jours plus tard, elle réalise un authentique exploit dans le 5 kilomètres. Dernière des trente-quatre skieuses à prendre le départ, elle se trouve à la peine pendant la majeure partie de la course, tentant semble-t-il vainement de suivre le rythme imposé par la Soviétique Galina Kulakova, qui la devance de 4 secondes à 1 kilomètre de l'arrivée ; mais, dans le dernier kilomètre, elle déploie toute son énergie, appuie encore ses mouvements de bras et reprend 7 secondes à sa rivale, qu'elle devance finalement de 3 secondes. Ce succès fait d'elle la première Suédoise à remporter deux titres lors d'une même édition des Jeux d'hiver. À Grenoble, elle achève sa semaine olympique, le 16 février, par la médaille d'argent dans le relais 3 fois 5 kilomètres.

Toini Gustafsson met alors un terme à sa carrière sportive, durant laquelle elle a également remporté une médaille d'argent et deux médailles de bronze aux Championnats du monde. Elle épouse en secondes noces le skieur de fond Assar Rönnlund, double médaillé olympique en 1964.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  GUSTAFSSON TOINI (1938- )  » est également traité dans :

GRENOBLE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1968] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 615 mots

Dans le chapitre « 9 février »  : […] À Chamrousse, le brouillard s'est levé et la descente masculine peut avoir lieu. Les concurrents se mesurent sur une piste magnifique et difficile de 2 890 mètres, présentant un dénivelé de 840 mètres. Dossard numéro 1, Guy Périllat réalise une course splendide ; mais Jean-Claude Killy, dossard numéro 14, améliore son temps de 0,08 s ; cet infime écart marque le début d'un triomphe. La blonde Suéd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1968-10es-jeux-olympiques-d-hiver/#i_53741

Pour citer l’article

« GUSTAFSSON TOINI (1938- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/toini-gustafsson/