KLESTIL THOMAS (1932-2004)

Homme politique autrichien. Fils de cheminot, Thomas Klestil entreprend une carrière diplomatique aux États-Unis après ses études de droit. Ambassadeur auprès des Nations unies, puis ambassadeur à Washington, il est, de 1987 à 1992, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères. Inconnu du grand public, il est élu président une première fois en 1992 avec le Parti chrétien conservateur (Ö.V.P.), puis réélu triomphalement en 1998. Durant ses deux mandats, il s'applique à rompre l'isolement de l'Autriche sur la scène internationale (entrée dans l'Union européenne, nombreux voyages officiels, notamment en Israël) et à gérer l'hostilité liée à l'alliance que son parti a conclue – malgré son opposition – avec la droite populiste de Jörg Haider, après les législatives de 1999. Gravement malade depuis plusieurs années, il décède deux jours avant la fin de son mandat.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  KLESTIL THOMAS (1932-2004)  » est également traité dans :

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La coalition « noire-bleue » »  : […] Lors des élections du 3 octobre 1999, le F.P.Ö. est devenu, avec 26,91 p. 100 des voix, le second parti du pays, devançant de 415 voix l'Ö.V.P. Contrairement à toutes les déclarations d'intention des conservateurs chrétiens lors de la campagne électorale, à la fin de janvier 2000, Wolfgang Schüssel opte pour une coalition gouvernementale avec le F.P.Ö. de Jörg Haider ; un seul responsable de l'Ö. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_8204

Les derniers événements

1er-28 février 2000 • AutricheFormation d'une coalition gouvernementale regroupant les conservateurs et l'extrême droite.

par le gouverneur de Carinthie avait suscité de vives réactions internationales, notamment en Europe. Le 1er également, les États-Unis annoncent qu'ils envisagent d'appliquer, le cas échéant, les mêmes sanctions diplomatiques que l'Union européenne. Le 3, le président Thomas [...] Lire la suite

17-31 janvier 2000 • AutricheMenace de la participation du Parti libéral au gouvernement.

avec le Parti libéral (F.P.O.) de Jörg Haider en vue de la formation d'un gouvernement. La perspective de l'entrée au gouvernement du parti d'extrême droite, populiste et xénophobe, du gouverneur de Carinthie suscite une vive émotion en Europe. Le 27, Viktor Klima informe le président Thomas Klestil [...] Lire la suite

9 octobre - 30 novembre 1994 • AutricheFort recul de la coalition sortante au Parlement.

, le Forum libéral – européen – remporte 5,74 p. 100 des voix et 10 sièges. Les Verts obtiennent 7,01 p. 100 (+ 2,21 p. 100) des suffrages et 13 élus (+ 3). Le taux de participation est de 78,06 p. 100. Le 14, le président Thomas Klestil charge le chancelier Franz Vranitzky de former un nouveau [...] Lire la suite

12 juin 1994 • AutricheApprobation par référendum de l'adhésion de l'Autriche à l'Union européenne.

victoire pour le président Thomas Klestil et le chancelier Franz Vranitzky, et un revers pour le chef des libéraux nationalistes Jörg Haider, partisan du non. L'adhésion de l'Autriche à l'Europe communautaire se heurtait, jusqu'à l'effondrement du bloc soviétique, au veto de l'U.R.S.S. qui la considérait comme une violation du traité d'État de mai 1955 et de la neutralité que celui-ci impliquait.  [...] Lire la suite

24 mai 1992 • AutricheÉlection de Thomas Klestil à la présidence.

Avec 56,85 p. 100 des voix, contre 43,15 p. 100 pour le social-démocrate (S.P.Ö.) Rudolf Streicher, le candidat du Parti populiste (Ö.V.P., chrétien-démocrate) Thomas Klestil remporte le second tour de l'élection présidentielle. Ce diplomate de carrière doit succéder le 8 juillet à Kurt Waldheim [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« KLESTIL THOMAS - (1932-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-klestil/