KLESTIL THOMAS (1932-2004)

Homme politique autrichien. Fils de cheminot, Thomas Klestil entreprend une carrière diplomatique aux États-Unis après ses études de droit. Ambassadeur auprès des Nations unies, puis ambassadeur à Washington, il est, de 1987 à 1992, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères. Inconnu du grand public, il est élu président une première fois en 1992 avec le Parti chrétien conservateur (Ö.V.P.), puis réélu triomphalement en 1998. Durant ses deux mandats, il s'applique à rompre l'isolement de l'Autriche sur la scène internationale (entrée dans l'Union européenne, nombreux voyages officiels, notamment en Israël) et à gérer l'hostilité liée à l'alliance que son parti a conclue – malgré son opposition – avec la droite populiste de Jörg Haider, après les législatives de 1999. Gravement malade depuis plusieurs années, il décède deux jours avant la fin de son mandat.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  KLESTIL THOMAS (1932-2004)  » est également traité dans :

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 052 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La coalition « noire-bleue » »  : […] Lors des élections du 3 octobre 1999, le F.P.Ö. est devenu, avec 26,91 p. 100 des voix, le second parti du pays, devançant de 415 voix l'Ö.V.P. Contrairement à toutes les déclarations d'intention des conservateurs chrétiens lors de la campagne électorale, à la fin de janvier 2000, Wolfgang Schüssel opte pour une coalition gouvernementale avec le F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_8204

Pour citer l’article

« KLESTIL THOMAS - (1932-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-klestil/