THE TREE OF LIFE (T. Malick)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis 1974, le cinéaste américain Terrence Malick n'a réalisé que quatre films : La Ballade sauvage (1974), Les Moissons du ciel (1978), La Ligne rouge (1998) et Le Nouveau Monde (2005). Chacun d'entre eux, par son ampleur, ses thèmes et ses qualités d'écriture, a retenu l'attention de la critique. Son cinquième film, The Tree of Life, palme d'or du festival de Cannes 2011, s'inscrit dans ce sillon d'authentique création cinématographique où s'unissent dimension cosmique, amour de la nature, vision du monde humaniste et spiritualiste. Le titre du film évoque à la fois le registre biblique (les arbres de vie et l'arbre de mort du paradis terrestre) et l'œuvre de Darwin pour qui « l'arbre de vie » symbolise la théorie de l'évolution. Avec celles de l'eau (l'eau de la Genèse, le fleuve, la mer), les représentations de l'arbre s'imposent comme les images récurrentes d'un récit qui relie la naissance du cosmos à l'histoire d'une famille américaine.

Dieu dit : « Où étais-tu quand je fondais la Terre ? » Placée en épigraphe du film, cette citation du Livre de Job (XXXVIII, 6-7) prélude à une succession de brèves séquences éblouissantes aux couleurs étincelantes où domine le rouge. Reposant sur des effets spéciaux qui recourent à la fois à l'informatique, à des fusées éclairantes, à des toupies géantes, des teintures fluorescentes et des produits chimiques, les images suggèrent avec une puissante originalité le big bang, il y a environ quatorze milliards d'années, la formation de l'Univers, l'apparition des étoiles, de la nébuleuse solaire et de la Terre, les éruptions volcaniques, la fonte des glaces, puis le surgissement des mers et des premières formes de vie. Avec ce montage inédit dans l'histoire du cinéma, Terrence Malick s'est voulu fidèle à une vérité scientifique (des experts ont validé ses images) et n'a pas recherché un spectaculaire trop appuyé. Quand un météorite vient percuter la Terre, seul apparaît sur l'écran l'arc de la Terre au moment où l'ombre de la nuit vient se poser sur elle. L'alliance à l'intérieur [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur ès lettres, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, critique de cinéma

Classification

Pour citer l’article

Michel ESTÈVE, « THE TREE OF LIFE (T. Malick) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-tree-of-life-t-malick/