TETZEL HANS DIEDTZ dit JOHANNES (1465 env.-1519)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dominicain allemand, Tetzel est le prédicateur des indulgences auquel s'en prit Luther en 1517. Il fit ses études à Leipzig. Entré dans les ordres en 1487 il prêche l'indulgence liée au Jubilé, avant d'être nommé inquisiteur pour la Pologne (1505). En 1515, Léon X renouvelle l'indulgence accordée par Jules II en 1507, afin de permettre l'achèvement de la basilique Saint-Pierre de Rome (W. Köhler, Dokumente zum Ablassstreit von 1517, Tübingen et Leipzig, 1902). Albert de Hohenzollern, archevêque de Mayence et de Magdebourg, administrateur du diocèse de Halberstadt, accentue l'aspect financier de cette indulgence à la cause de laquelle Tetzel est attaché avec le titre de sous-commissaire pour la province ecclésiastique d'Albert ; mais il ne semble pas, dans sa prédication, aller au-delà de l'Instruction sommaire de son évêque. Il va jusqu'à Jüteborg, aux confins de la Saxe électorale de Frédéric le Sage, laquelle lui reste fermée. Luther cependant saisit cette occasion pour diriger contre Tetzel sa critique qui, déjà formulée en 1516, s'exprime alors dans les Thèses de Wittenberg du 31 octobre 1517. En janvier 1518, Tetzel soutient, à Francfort-sur-l'Oder, des opinions professées par le recteur Wimpina. Il est reçu en mai docteur en théologie. Lorsque Carl von Miltitz, notaire et camérier du pape, rencontre Luther à Altenburg, en vue d'une éventuelle conciliation en 1519, Tetzel est accusé de façon calomnieuse. Il passe au second plan peu avant sa mort. Cajetan et Eck restent dès lors les vrais interlocuteurs de Luther.

—  Bernard ROUSSEL

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : professeur à la faculté protestante de théologie de Strasbourg

Classification

Pour citer l’article

Bernard ROUSSEL, « TETZEL HANS DIEDTZ dit JOHANNES (1465 env.-1519) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/tetzel-hans-diedtz-dit-johannes/