Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TENNIS DE TABLE ou PING-PONG

Sport, parfois appelé ping-pong, ressemblant au tennis, la surface de jeu étant une table plate divisée en deux parties égales par un filet fixé en son milieu.

Le but du jeu est de frapper, avec une petite raquette, une petite balle creuse et légère de telle manière qu'elle passe au-dessus du filet et rebondisse sur la moitié de table de l'adversaire, en faisant en sorte que celui-ci ne puisse pas la retourner correctement. Le tennis de table, populaire dans le monde entier, est un sport majeur en Asie, particulièrement en Chine.

Ce jeu a été inventé en Angleterre à la fin du xixe siècle et dénommé Ping-Pong (marque déposée aux États-Unis en 1900 par l'Anglais James Gibb, premier importateur des balles en Celluloïd en Angleterre, en référence au son qu'elles produisaient en rebondissant sur une surface). Le nom « tennis de table » a été définitivement adopté en 1921, quand l'ancienne Association de Ping-Pong, fondée en 1902, a été rétablie et voulut faire valoir ses droits sur la marque. Cette dernière avait été dissoute en 1905, bien que le jeu ait continué de se diffuser en Angleterre. Au début des années 1920, il avait gagné de nombreux pays. Sous l'impulsion de représentants allemands, hongrois et anglais, la Fédération internationale de tennis de table est créée en 1926. Les membres fondateurs sont l'Angleterre, la Suède, la Hongrie, l'Inde, le Danemark, l'Allemagne, la Tchécoslovaquie, l'Autriche et le pays de Galles.

Le premier Championnat du monde se déroule en 1926. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, les compétitions sont dominées par les joueurs d'Europe centrale, notamment les Hongrois. À partir du milieu des années 1950, l'Asie devient le continent fort du tennis de table, les joueurs chinois et japonais remportant de nombreux succès. La Coupe du monde est créée en 1980. Le tennis de table devient sport olympique en 1988, avec une compétition de simple et de double, pour les hommes comme pour les femmes. En 2008, à Pékin, les compétitions de double sont remplacées par des épreuves par équipes. Parmi les grands champions de ce sport, on peut citer, côté masculin, le Suédois Jan Ove Waldner, champion olympique en 1992, les Chinois Kong Linghui, champion olympique en 2000, Lin Ma, médaillé d'or aux Jeux de Pékin en 2008, et Zhang Jike, champion olympique en 2012 à Londres, et, côté féminin, les Chinoises Deng Yaping, championne olympique en 1992 et en 1996, Zang Yining, championne olympique en 2004 et en 2008, et Li Xiaoxia, médaillée d’or en 2012 aux Jeux de Londres. Désormais, la Chine domine largement le tennis de table mondial.

Le meilleur pongiste français fut longtemps Jacques Secrétin, dix-sept fois champion de France en simple de 1967 à 1989, champion d'Europe en simple en 1976, champion du monde de double mixte, avec Claude Bergeret, en 1977. Jean-Philippe Gatien fut médaillé d'argent aux Jeux de Barcelone en 1992 et champion du monde en 1993.

L'équipement de tennis de table est relativement simple et peu coûteux. La table, rectangulaire, a une longueur de 2,74 mètres et une largeur de 1,52 mètre ; sa hauteur est de 76 centimètres. Le filet est long de 1,83 mètre et haut de 15,25 centimètres. La balle, sphérique et creuse, fabriquée en Celluloïd, peut être blanche ou orange ; elle a un diamètre de 40 millimètres et un poids de 2,7 grammes. La raquette, dont le poids, la taille et la forme ne sont pas strictement codifiés, est plate et rigide, faite en bois (85 p. 100 de bois pour la palette) et fibre de carbone ; elle est revêtue de caoutchouc avec des picots. Les deux côtés de la palette doivent être d'une couleur différente.

Une partie de tennis de table se déroule au meilleur des cinq sets (3 sets gagnants). Un joueur remporte le set quand il a marqué 11 points, s'il compte au moins 2 points d'avance sur son[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • HANDISPORT

    • Écrit par Pierre LAGRUE
    • 7 701 mots
    • 2 médias
    Le tennis de table est une activité de loisir et de compétition qui se pratique en fauteuil ou debout. C'est un sport peu onéreux ; on y joue dans plus de cent pays. Il s'est développé pour les handicapés dès les années 1950, concerne les personnes touchées par divers handicap (paraplégiques, tétraplégiques...

Voir aussi