Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TÉLÉCOMMUNICATIONS Technologies optiques

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par et

Fonctions optiques

En dehors des composants de base évoqués précédemment (émetteur, fibre, récepteur, amplificateur à fibre, multiplexeur et démultiplexeur), plusieurs fonctions optiques sont indispensables pour la construction d'un réseau de télécommunications entièrement optique, comme la conversion de longueur d'onde, la régénération optique et le brassage optique.

La conversion de longueur d'onde

Elle consiste à transférer ou dupliquer l'information d'une longueur d'onde sur une autre longueur d'onde décalée de quelques gigahertz à quelques térahertz. Elle peut être nécessaire dans des machines de routage pour éviter des conflits lorsque deux canaux entrant à la même longueur d'onde doivent être envoyés vers la même fibre de sortie. Une technique consiste à utiliser la saturation croisée du gain dans un amplificateur à semiconducteur. Le signal incident à la longueur d'onde λA est injecté dans l'amplificateur à semiconducteur et va moduler le gain au rythme de l'information qu'il porte. Si l'on injecte simultanément un signal continu dont la longueur d'onde λB tombe dans la bande de gain de l'amplificateur, le signal sortant à la longueur d'onde λB sera amplifié par le gain modulé à la longueur d'onde λA. On a ainsi dupliqué l'information de la longueur λA vers la longueur λB. Il suffit de filtrer la longueur d'onde λA à la sortie de l'amplificateur.

La régénération optique

La non-linéarité de la fonction de transfert d'un amplificateur à semiconducteur permet de remettre en forme des signaux ayant subi des distorsions lors de la propagation sur une fibre, sans repasser par le signal électrique. Cette remise en forme du signal est appelée régénération optique.

Le brassage optique

Le brasseur optique situé dans les nœuds d'un réseau réalise une fonction d'aiguillage entre les fibres qui lui sont reliées : il peut envoyer une longueur d'onde (canal optique) d'une fibre d'entrée vers une fibre de sortie. Diverses technologies sont envisageables, certaines mixant l'optique et l'électronique, d'autres étant entièrement optiques. Parmi ces dernières, les micromiroirs orientables (M.E.M.S., micro electro mechanical systems) semblent tout à fait prometteurs.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ingénieur de l'École nationale supérieure de Caen, habilitée à diriger des recherches
  • : ingénieur des télécommunications

Classification

Pour citer cet article

Irène JOINDOT et Michel JOINDOT. TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 25/03/2009

Médias

Fibres optiques - crédits : Asharkyu/ Shutterstock

Fibres optiques

Structure d'une fibre optique et profils d'indice - crédits : Encyclopædia Universalis France

Structure d'une fibre optique et profils d'indice

Atténuation d'une fibre optique - crédits : Encyclopædia Universalis France

Atténuation d'une fibre optique

Autres références

  • 4G, télécommunications

    • Écrit par
    • 1 573 mots

    Le déploiement en France du réseau de communications sans fil de quatrième génération pour les terminaux mobiles, la 4G, engagé en 2012 en direction des entreprises, s’est poursuivi et amplifié en 2013 vers le grand public. La France, comme ses voisins européens, suit ainsi le mouvement initié à...

  • ANTENNES, technologie

    • Écrit par
    • 5 197 mots
    • 7 médias

    Les possibilités offertes par la propagation des ondes électromagnétiques dans les milieux naturels sont exploitées à des fins multiples : radiodiffusion, télévision, radar, télécommunications, radionavigation...

    Dans toutes ces applications, l'antenne désigne ce composant indispensable au...

  • ATMOSPHÈRE - La couche atmosphérique terrestre

    • Écrit par
    • 7 816 mots
    • 7 médias
    ...La présence de couches ionisées (particules chargées électriquement) est une autre caractéristique de l’atmosphère qui a retenu depuis longtemps l’attention des spécialistes entélécommunications, en raison de leur aptitude à propager certaines ondes électromagnétiques sur de longues distances.
  • BARAN PAUL (1926-2011)

    • Écrit par
    • 368 mots

    Ingénieur électricien américain, Paul Baran a inventé le concept de réseau distribué et, parallèlement aux travaux de l'informaticien britannique Donald Davies, la transmission de données par paquets. Ces inventions ont fourni les bases d'Internet.

    Paul Baran naît le 29 avril 1926...

  • Afficher les 47 références