TASSILI DES AJJER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Plateau désertique prolongeant le Hoggar vers le nord-est, le Tassili des Ajjer (ou Adjer) est parsemé de larges blocs gréseux et troué de gorges profondes. Au sud, il s'élève par gradins successifs jusqu'à une altitude voisine de 2 000 mètres ; du nord, il descend en pente douce vers Bordj Omar Idriss (anciennement Fort Flatters, ex-Temassinine, 368 m).

Tassili

Tassili

photographie

En géomorphologie, le tassili est un plateau gréseux du Sahara, profondément érodé par ravinement et limité par des escarpements abrupts, comme ici au tassili des Ajjer, situé au nord-est du Hoggar. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Le climat, de type sahélien, assure des précipitations inférieures à 250 millimètres par an. L'évaporation est moins intense que dans les plaines du Sahara et, après la pluie, une herbe verte fugace apparaît. La perméabilité des roches gréseuses permet l'existence de nappes d'eau souterraines. Le réseau hydrographique est fossile et les oueds sont rares. L'Igharghar et le Tafanasset partent du versant méridional. Quelques oasis et agglomérations jalonnent le Tassili et sont fréquentées par des Touareg, nomades et musulmans. Au nord-est, en Libye, Ghat est la seule ville du Sahara traditionnellement habitée par des Touareg sédentaires. Dans les oasis de Ghat et de Djanet, une irrigation par foggaras assure l'existence de palmeraies importantes.

—  Isabelle CRUCIFIX

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Isabelle CRUCIFIX, « TASSILI DES AJJER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tassili-des-ajjer/