TANAKA KOICHI (1959- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Koichi Tanaka est né en 1959 à Toyama City (Japon). En 1983, il obtient son degré en ingénieur de l'université de Tōhoku et rejoint l'entreprise Shimadzu Corp. à Kyōto, au laboratoire de recherche centrale.

Au début de 1992, il effectue un stage en Angleterre au groupe PLC Kratos. Fin 1992, Koichi Tanaka retourne au Japon au sein de la division recherche et développement des instruments analytiques, toujours chez Shimadzu Corp. En 1997, de retour en Angleterre, il travaille pour le laboratoire de recherche Shimadzu LTD puis, en 1999, pour le groupe PLC Kratos. Depuis 2002, il a rejoint le Laboratoire des sciences de la vie au Japon, où il occupe le poste d'ingénieur de recherche et développement.

Il reçoit en 2002 le prix Nobel de chimie, conjointement avec John B. Fenn et Kurt Wüthrich, en récompense de ses travaux concernant le développement de méthodes d'identification et d'analyse structurale de macromolécules d'intérêt biologique, et notamment de la spectrométrie de masse. Il devient alors le douzième Japonais à recevoir le prix Nobel, et le premier de l'après-guerre. De plus, Koichi Tanaka devient le deuxième plus jeune prix Nobel de l'histoire. Fait encore plus remarquable, il est le premier à obtenir le prix Nobel sans diplôme de master ni de doctorat puisqu'il est devenu chercheur en industrie sans être entré dans une école. Ses qualités n'ont d'égales que sa modestie : il ne cesse en effet de répéter que ce prix est celui de toute son équipe.

Koichi Tanaka s'est intéressé à une méthode, dite désorption laser douce, de formation originale d'espèces chargées par irradiation laser contrôlée d'un échantillon disposé sur une matrice, limitant alors la dégradation de celui-ci de manière significative. Ces espèces sont ensuite étudiées et, par cette méthode, il est possible d'accéder à la structure détaillée de molécules complexes, tant au niveau de leur masse que de leur arrangement tridimensionnel.

Cette approche se révèle complémentaire de la méthode d'ionisation électrospray développée par John B. Fenn. Grâce à ces deux chercheurs, la spectrométrie de masse devient une méthode de premier plan pour l'étude de macromolécules complexes, notamment celles impliquées dans les grandes régulations cellulaires, les protéines. Leurs travaux marquent une avancée importante dans la compréhension du vivant.

—  Arnaud HAUDRECHY

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Arnaud HAUDRECHY, « TANAKA KOICHI (1959- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanaka-koichi-1959/