TAFFETAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tissé à fils doubles, triples ou quadruples, le taffetas est l'armure la plus simple et la plus ancienne dans laquelle les fils de chaîne passent alternativement au-dessus et au-dessous des fils de trame. Dite toile dans les étoffes de coton, de laine ou de lin, cette armure prend le nom de taffetas dans les tissus de soie. L'adjonction, la permutation de fils dans ce mode de croisure sont à l'origine de toutes les autres croisures et, en premier lieu, des dérivés du taffetas dont les aspects peuvent être très différents.

C'est ainsi que la louisine, armure dans laquelle les fils croisent par groupes, offre, comme le taffetas uni, un aspect relativement lisse avec un léger grain, alors que les cannelés présentent des côtes transversales couvertes par des flottés des fils de chaîne, ces flottés pouvant apparaître sur les deux faces du tissu ou seulement à l'endroit. Les cannelés se distinguent par l'emploi d'une ou de deux chaînes et se définissent par le nombre de coups de trame insérés dans chaque côte qui est alors plus ou moins marquée. Parmi les cannelés sans envers, c'est-à-dire réversibles, citons le gros de Tours, qui est produit par une seule chaîne et deux coups de trame pour chaque côte, ou encore la faille française et l'ottoman (ce dernier ayant des côtes d'inégales grosseurs), qui sont tissés avec une chaîne pièce (chaîne principale) et une chaîne de liage, cette dernière permettant d'éviter le chevauchement des trames qui se rangent alors sur le même plan horizontal. Les cannelés dans lesquels les flottés n'apparaissent que sur l'endroit sont dits avec envers. Ils peuvent être produits eux aussi par une seule chaîne — cannelé alternatif — ou par deux chaînes — cannelé simpleté, cannelé des Indes —, l'une formant les flottés (chaîne poil), l'autre servant à produire une croisure taffetas sous les flottés (chaîne toile).

L'armure taffetas peut être employée seule, ou avec d'autres armures classiques (satin par exemple), pour créer des tissus plus complexes tels que les doubles-étoffes, qui sont formées de deux parties distinctes tissées l'une au-dessus d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TAFFETAS  » est également traité dans :

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 655 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les tissus de soie de l'époque Han (IIIe s. av.-IIIe s. apr. J.-C.) »  : […] Les tissus de soie de l'époque Han, qui se distinguent nettement entre eux par leur mode de croisure, se caractérisent par le rôle particulièrement important de la chaîne, au moyen de laquelle se tissaient les motifs, tandis que la trame n'avait qu'une position subordonnée. Le genre le plus simple comprend les tissus monochromes . La densité des fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-d-art/#i_45786

Pour citer l’article

Évelyne GAUDRY, « TAFFETAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/taffetas/