Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

STYX

L'un des fleuves des Enfers dans la mythologie grecque. Le mot styx signifie littéralement « haïssable » et exprime l'horreur de la mort. Chez Homère, lorsque les dieux juraient par l'eau du Styx, ils s'engageaient d'une manière irrévocable ; si un dieu se parjurait, il restait privé de souffle pendant un an, puis il était banni de la société de ses semblables pendant neuf ans. Hésiode personnifia le Styx et en fit une fille d'Océan et de Thétys, la mère de l'Émulation, de la Victoire, de la Force et de la Puissance. Plus tard, le Styx fut confondu avec un torrent situé en Arcadie aux environs de Nonacris, dans les monts Aroania (près de l'actuel Solos) et dont l'eau se perdait sous terre.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ACHÉRON

    • Écrit par Barbara CASSIN
    • 189 mots

    Dans la demeure d'Hadès, aux Enfers, coule l'Achéron ; par ses sonorités plus que par une stricte étymologie, il « coule » et « roule le deuil ». Circé et Homère (Odyssée, X, 512 sqq.) y font confluer le Pyriphlégéton (le fleuve « brûlant de feu ») et le Cocyte (« gémissement...

Voir aussi