REDGRAVE STEVEN (1962- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 23 septembre 2000 à Penrith Lakes, sur le plan d'eau qui accueille les épreuves d'aviron des jeux Olympiques de Sydney, le Britannique Steven Redgrave en s'imposant en quatre sans barreur, associé à Matthew Pinsent, Tim Foster et James Crackwell, marque l'histoire de l'aviron et entre dans la légende du sport : il remporte son cinquième titre olympique consécutivement ; aucun rameur n'a réussi cet exploit.

Steven Redgrave

Steven Redgrave

photographie

Steven Redgrave (au centre), vainqueur du quatre sans barreur aux jeux Olympiques de Sydney en 2000, remporte sa cinquième médaille d'or en cinq éditions des Jeux. Le Britannique entre dans l'histoire de l'aviron. 

Crédits : StuForster/ Allsport/ Getty Images

Afficher

Né le 23 mars 1962 à Amersham, Steven Redgrave délaisse le skiff, sa première spécialité, et remporte le quatre barré à Los Angeles en 1984. En 1988 à Séoul, associé à Andrew Holmes, il devient champion olympique du deux sans barreur. Mais l'entente entre les deux hommes n'est pas parfaite et, à partir de 1990, Steven Redgrave fait équipe avec Matthew Pinsent. Dès lors, les deux amis vont unir leur destin sportif. Ils sont champions olympiques du deux sans barreur en 1992 à Barcelone et en 1996 à Atlanta, tout en remportant quatre titres de champions du monde.

Après le succès d'Atlanta, Steven Redgrave est devenu une star. Les médias et les sponsors s'intéressent à lui, ce qui le décidera à poursuivre sa carrière, bien qu'il eût déclaré, après son quatrième triomphe olympique, qu'il abandonnait l'aviron. En 1997, on découvre qu'il souffre de diabète, ce qui ne l'empêche pas de rêver encore d'or olympique. Cependant, ce n'est plus en deux, mais en quatre sans barreur qu'il renoue avec le succès. Après sa victoire à Sydney, Steven Redgrave annonce de nouveau sa retraite, définitive cette fois.

Lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Londres, en 2012, son pays lui rendra hommage : sir Steven Redgrave sera le dernier porteur de la flamme olympique, et il transmettra celle-ci à de jeunes espoirs du sport britannique qui embraseront collectivement la vasque.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  REDGRAVE STEVEN (1962- )  » est également traité dans :

AVIRON, sport

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 999 mots

L'aviron est sport olympique depuis 1900 pour les hommes – des régates étaient prévues en 1896, mais ne purent se dérouler en raison des caprices de la météo –, et depuis 1976 pour les femmes. Les épreuves se déroulent sur 2 000 mètres, dans des lignes d'eau d'une largeur comprise entre 12,50 et 15 mètres, délimitées par des bouées disposées selon un intervalle de 12,50 mètres. La profondeur minim […] Lire la suite

SYDNEY (JEUX OLYMPIQUES DE) [2000] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 4 222 mots

Dans le chapitre « 23 septembre »  : […] L'Américain Maurice Greene remporte le 100 mètres (9,87 s) devant son ami de Trinité-et-Tobago Ato Boldon (9,99 s) ; sur le podium, le « Pitbull de Kansas City » semble très ému. Sa compatriote Marion Jones, qui dispute cinq épreuves, est également championne olympique du 100 mètres (10,75 s), loin devant la Grecque Ekaterini Thanou (11,12 s). Grâce à un jet à 90,17 m (record olympique) à son troi […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « REDGRAVE STEVEN (1962- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/steven-redgrave/