OVETT STEVE (1955- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Spécialiste dudemi-fond, l'athlète britannique Steve Ovett eut à pâlir de l'étoile de son compatriote Sebastian Coe. Il devient néanmoins champion olympique du 800 mètres en 1980 à Moscou, devant Coe, pourtant favori. Ce dernier prend sa revanche sur 1 500 mètres, Ovett se faisant même souffler la médaille d'argent par l'Allemand de l'Est Jurgen Straub. Recordman du monde du 1 500 mètres en 1980 puis en 1983 (3 min 30,77 s) et du mile en 1980 puis en 1981 (3 min 48,40 s), Steve Ovett connaît une cruelle désillusion lors des jeux Olympiques de Los Angeles, en 1984. Alors que le favori du 1 500 mètres est un autre Britannique, Steve Cram, la victoire échoit à Coe, tandis qu'Ovett, victime d'une crise d'asthme, reste étendu sur la piste.

—  Pierre LAGRUE

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  OVETT STEVE (1955- )  » est également traité dans :

COE SEBASTIAN (1956- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 416 mots
  •  • 2 médias

L'athlète britannique Sebastian Coe, né le 29 septembre 1956, demeure considéré comme l'un des plus fameux milers de l'histoire. Les duels qu'il a livrés à son compatriote Steve Ovett au début des années 1980 sont restés dans les mémoires. L'année 1979 voit Sebastian Coe multiplier les exploits : le 5 juillet, il bat le record du monde du 800 mètres (1 min 42,4 s). Le 17 juillet, il améliore le r […] Lire la suite

MOSCOU (JEUX OLYMPIQUES DE) [1980] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 387 mots

Dans le chapitre « 26 juillet »  : […] Les Britanniques Steve Ovett (de Brighton, vingt-cinq ans, un homme de la mer solitaire et introverti) et Sebastian Coe (vingt-quatre ans, un styliste à la foulée fine et « noble ») ne s'apprécient guère – la formule est faible. Leur duel dans les épreuves de demi-fond court est donc très attendu. Favori du 800 mètres, Coe, recordman du monde, commet une erreur stratégique en ne répondant pas au […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « OVETT STEVE (1955- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/steve-ovett/